Duel au sommet de l'Etat ?

Le président de la république : 
Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, en charge du dialogue politique et social, a toute ma confiance et tout mon soutien pour les consultations que je lui ai demandé(s) (1) de conduire.
Le premier ministre :
Je tiens à préciser, que ma mission n’est pas d’engager des négociations ou de conduire un dialogue à proprement parler, mais d’être une (2) interface entre les acteurs de la vie nationale et le Chef de l’Etat pour appréhender les grandes tendances de l’opinion publique et avoir ainsi une bonne lecture des différentes attentes.
En clair, le président est allé trop vite et son premier ministre a rétropédalé
Was-Salam,
Saïdou Nour Bokoum
 Note 1) : normal, on y perd son latin.. 
             2) : une interface pour la quincaillerie informaique, mais un ineterface, pour le software que sont "les acteurs de la vie nationale" qui ne sont pas des robots; il est vrai que "Le Guinéen"..
 
www.nrgui.com
0
0
0
s2sdefault