Bantama Sow : la fuite en avant dans la.. SOTTISE

Acrualités de guinée Conakry.Nouvelle République de Guiné, www.nrgui.com Au prochain saut de ce pyromane voi la Guinée dans l'abîme. Monsieur le président Alpha Condé, quand il sera trop tard, PERSONNE n'échappera aux flammes à têtes chercheuses de pyromanes, y compris leur responsable EN DERNIÈRE INSTANCE. C'est très simple, je vous le demande respectueusement, dites à Bantama Sow de cesser de jouer avec le feu !
Je fais un pari : il n'y aura pas de bain de sang, je l'ai souvent dit, il n'y a pas de peuple lâche; aussi le peuple guin...

Bantama à Mamou : « Nous détenons le pouvoir, si on veut on impose le 3ème mandat et rien ne va suivre » | Guinéenews©
NewsPolitiqueBantama à Mamou : « Nous détenons le pouvoir, si on veut on impose le 3ème mandat et rien ne va suivre » Par Badicko Diallo - juin 13, 2019 10:50 Facebook Twitter Google+ Pinterest WhatsApp En prélude d’une visite de terrain du ministre des sports et de la culture Sanoussy Banta...

Lire la suite : nous détenons le pouvoir

0
0
0
s2sdefault

Thierno Monènenbo, ce monument aux pieds frêlétiques à la solde d’une opposition inconséquente ... (Domani Doré)

Actualités de Guinée Conakry. Nouvelle République de Guinée, www.nrgui.com Vœux de nouvel an : Domani Doré invite la jeunesse guinéenne à plus d’audace et d’engagement

Je lui apprends à Monsieur Monènenbo qu’en exprimant ouvertement son adhésion à l’UFDG, il quitte la liste des vierges iconiques de la République.

C’est à dire qu’il nous prive ainsi de son impartialité qui nous tenait tant à coeur.

Oui ! En quittant cette short liste de personnalités qui à l’image de nos sélections nationales, fédèrent nos coeurs et nous unissent vers le bon sens de leurs sages paroles, il m’envoie désolée, mais pas triste. Car c’était juste un masque qui tombe.

Heureusement que des hommes et des femmes de valeurs, ils en restent encore sous nos cieux. Je me permets de citer Mon Seigneur Robert Sarah Cardinal ...

Alors qu’il arrête d’user de sa fine plume qui est désormais souillée de son incapacité à se dissocier d’un militantisme ethnostratégique, oubliant bien malheureusement sa nationalité si précieuse à l’étranger pour l’image du Rouge Jaune vert.

Hélas ! Rien de ce qu’il apportera désormais comme contribution intellectuelle ne saura parler à une génération, celle qui assume son militantisme, celle qui sait faire le distingo entre la conviction et la partisanerie ethnographique.

Malheureusement il est aujourd’hui un guinéen qui se soucie moins de sa Patrie en faveur de son Parti et démontre chaque jour qui passe, qu’il est tout sauf fédérateur.

Je m’exprime avec beaucoup de peine et de désenchantement quand il s’agit de ce monument aux pieds frêlétiques à la solde d’une opposition inconséquente.

Le Débat en cours sur l’opportunité d’une nouvelle constitution interpelle tous dans le respect des opinions diverses et non ceux et celles qui n’ont de production que celle rabaissant leur prétendue patrie qu’ils défendent.

En usant d’un style d’écriture entre satire et je ne sais quoi, il se permet lamentablement de cracher sur l’histoire d’une génération de Chefs d’Etat qui résument au travers eux, l’histoire d’un peuple vieux de 60 ans qui méritent un regard bienveillant mais surtout respectueux en dépit des vacillements.

Je m’en vais vous dire, que plus jamais nous ne permettront à n’importe quel laquais gratifié par l’occident de venir marcher sur la noblesse de notre nation.

Qu’il le sache Monènenbo, des excuses ne suffiront pas !

Domani Doré, Philosophe, Ancienne Ministre et conseillère communale ;

Domani Doré

Guinée Audacieuse

0
0
0
s2sdefault

Sidya Touré assure qu’il était opposé à la présence des députés à l’assemblée après l’expiration de leur mandat

Actualités de Guinée Conakry. Nouvelle République de Guinée, www.nrgui.com La présence des députés à l’assemblée nationale après l’expiration de leur mandat n’est pas le choix du président de l’Union des forces républicaines. Sidya Touré assure qu’il était opposé à la décision de continuer à siéger à l’hémicycle.

‘’J’étais opposé à ce qu’on siège’’, indique l’ancien Premier ministre qui estime qu’il faut chercher à savoir pourquoi les élections législatives n’ont pas été organisées à bonne date. ‘’C’est une habitude du système d’Alpha Condé’’, ironise l'ex Haut représentant du Chef de l'Etat.

Sidya Touré estime que la non-organisation des législatives est une volonté délibérée du pouvoir en place pour, dit-il, ‘’affaiblir les autres institutions et laisser émerger uniquement la
présidence de la République’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

RElu par SNB pour www.nrgui.com

0
0
0
s2sdefault

Kindia : le maire Elhadj Mamadouba Bangoura demande à Alpha Condé de modifier la constitution.

Actualités de Guinée Conakry. Nouvelle République de Guinée, www.nrgui.com Le Président de la République, Pr Alpha Condé s’est rendu ce samedi 4 mai 2019, à Kindia pour lancer officiellement les travaux de construction des infrastructures devant abriter la fête de l’indépendance accordée à la cité des agrumes.

Au cours de cette cérémonie, le maire de la commune urbaine de Kindia a demandé au président Alpha Condé de faire une nouvelle constitution pour le peuple. C’est dans une ambiance de taille que le président accompagné d’une forte délégation a été reçu par les populations de Kindia composées de toutes les composantes de la vie sociale qui brandissaient des pancartes et banderoles annonçant leur soutien au président et à la modification la constitution guinéenne.

Présent à ladite cérémonie, le maire la commune urbaine de Kindia, Elhadj Mamadouba Bangoura a demandé au président de faire une nouvelle constitution pour le peuple souverain de Guinée. « Les autorités communales et autres me chargent de vous souhaitez le bienvenue à Kindia. Aujourd’hui, moi j’ai n’ai peur de mener aucune lutte et je te prie de ne pas avoir peur aussi. Car, c’est Dieu qui vous a choisi pour la Guinée. Moi qui vous parle, je suis né au temps des blancs. A l’époque du feu Ahmed Sékou Touré, on a fait des mois pour le pays et j’ai été député. Ce fut le même au temps de Lansana Conté où nous avions mis en place la loi fondamentale et j’ai été aussi député du CNT en 2013, avant que la population de Kindia me choisisse maire. Aujourd’hui, je suis maire et vous m’avez accepté. Donc, les conseillers communaux et la population de Kindia m’ont chargé de vous dire de nous aider à avoir une nouvelle constitution qui se transmettra de génération en génération », a dit le maire de la cité des agrumes.

A noter que la cérémonie a connu une forte mobilisation des différentes agglomérations de la basse Guinée où les représentants des différentes couches sociales ont signifié leur soutien au président Alpha Condé pour la modification de la constitution guinéenne.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia de mediaguinee.org

0
0
0
s2sdefault

Sidya Touré/Baïdy Aribot : El divorcio !

Actualités de Guinée Conakry. Nouvelle République De Guinée, www.nrgui.com Entre l’ancien haut représentant du chef de l’Etat, Sidya Touré et l’ex-député uninominal de Kaloum, Baidy Aribot, devenu vice-gouverneur de la Banque centrale, le courant ne passe plus.

Sidya Touré considère que Baidy Aribot n’est plus militant de l’Union des forces républicaines (UFR).

‘’Dans les partis politiques, des gens arrivent et d’autres partent. Il y en a comme lui, Baidy Aribot, qui sont partis’’, dit le chef de file de la troisième force politique du pays.

‘’Il est venu à l’UFR en 2011 à la suite de problèmes qu’il a eus avec Alpha Condé. Les militants de l’UFR à Kaloum avaient fait le nécessaire pour qu’il ne soit pas emprisonné. Il a adhéré à notre parti et on l’a présenté comme candidat aux législatives. Il est parti, on ne va pas se coucher et pleurer’’, indique-t-il à nos confrères des Grandes gueules.

Pour l’ancien Premier ministre, il ne fait l’ombre d’aucun doute que Baidy Aribot n’est plus de l’UFR. ‘’Quelqu’un qui ne participe pas aux réunions du parti, qui ne va pas à l’assemblée générale, qui ne vient pas aux réunions du bureau politique, qui soutient des mouvements dans une position contraire à celle du parti, vous appelez ça un militant ?’’, s’interroge-t-il dans l’émission phare de la radio Espace FM.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

0
0
0
s2sdefault