Damaro Camara, cet homme est dangereux pour la Guinée et pour .. Alpha

Le président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel, Amadou Damaro Camara, assure que le débat pour doter la Guinée d’une nouvelle constitution n’était pas une priorité à l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir.

Amadou Damoro Camara estime que les premières années de la présidence d’Alpha Condé n’étaient pas opportunes pour parler d’une nouvelle constitution en Guinée.

‘’Il ne faut pas oublier les circonstances dans lesquelles Alpha Condé a pris ce pays. En 2011, ce n’était franchement pas un problème de constitution qui était la priorité. Il avait hérité d’un pays au fond d’un puits. Tous les indicateurs étaient au rouge’’, affirme-t-il dans la Tribune de l’Actu.

‘’Nous oublions (pas) les deux ans qu’Alpha Condé a perdus avec la lutte contre Ebola. Avec toutes ces circonstances, personne ne pouvait changer la Guinée comme le Danemark en neuf ans’’, ajoute-t-il.

Le député issu des rangs du parti au pouvoir assure que grâce au leadership du président Alpha Condé, notre pays a fait d’énormes progrès.

’Aujourd’hui, les indicateurs macro-économiques sont là. Certains ne savent même pas si les batteries de leurs groupes électrogènes sont chargés ou pas, tellement qu’ils sont restés longtemps sans être allumés. Tout cela parce qu’on a de l’électricité. On a une autoroute à Coyah. On n'avait que l’hôtel de l’indépendance, mais aujourd’hui, on en a plusieurs’’, se réjouit l’honorable Damaro Camara.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info