Le Cantique poular

Je suis belle et peule

Même la veule racaille

Me veut en tournante (1)

Ne se trouvant mâle

Qu’en bandes canailles

Sauvageons de tristes banlieues

En mal-être vêtu de paraître

Je suis belle et peule

Même quand je suis noire

Le khaïsal c’est pour l’âme sale

Mon âme sœur susurrait

Au prophète roi Salomon

Je suis noire mais belle

Seule au monde

Ma beauté a gardé son éclat

Face aux splendeurs envoyées par la Déité

Le Prophète roi la Reine de Saba

Ont versé une larme

Quand s’abattit sur l’innocence sans arme

La horde pute en rut

Je me sentis seule mais pure

Ouvre ces lèvres de toutoune !

Ecarte cette paire de totoches !

Le ciel devint noir

La terre alentour devint lâche

Meuglant telle la vache aux abois

Saillie par l'impuissance bravache

Ma beauté n’est plus que souillure

Ma peau une tache

Sur la face violette

D’une vie qui rime

Avec crime, vol et viol.

Sans corps sans âme

Sous terre sans linceul

Sous la couche du deuil

Au cœur d’une OVNI

Gît un scandale de géologiques

Où fils de trame fils de Cham et fils de chaîne

Font toile d’araignée

Bave de haines jutées d’idéologies

Château d’eau de la honte

je suis peule je suis belle

Je suis le Fouta

Un tas de plâtras

Qu’on veut geôle de castrats !

Pourtant je suis la source

Jaillie entre Safa et Marwa

Murmurant bir zem zem !

Bir diam diam !

De Pouttiou pètè

Aux mirages du Poullo diéri

Je répands miséricorde

Je suis la Guinée

Un scandale humanitaire

Conacris munacrimes

Pays de souffrance

Avait prophétisé le saint mouride

Parole sans ride

Depuis qu’il pria sur Samori.

Je suis peule je suis belle

Toute guinè guinè

Wa Salam

Saïdou Nour Bokoum

Note 1) tournante : viol collectif