Visite présidentielle à Labé : voici le discours que Tarambaly a prononcé pour devenir sous-préfecture

« Tarambaly connaissant l’adage qui dit que « fourguéré wanâ lawol » autrement dit que le « le salon n’est pas la route du voyageur ou du passant et que celui qui vient chez toi, tiens à toi vous restera vivement reconnaissant et vous dit, respectueusement « ko sadhi ko tollî » c’est à dire bienvenue. », a notamment dit monsieur Siradio Diallo, membre du conseil du district de Tarambaly, à l’occasion de la visite du président Alpha Condé, le dimanche 6 septembre 2015.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité de cet historique discours :

DISCOURS DE BIENVENUE DU DISTRICT DE TARAMBALY A L’OCCASION DE LA VISITE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DE GUINEE, SON EXCELLENCE LE PROFESSEUR ALPHA CONDE
Excellence Monsieur le Président de la République,

 Ce dimanche 6 septembre 2015 est un jour historique pour Tarambaly, village fondé vers 1700 par les Dembeleyabhé ayant pour noms courant BAH et BALDE. Cette visite est la mise en œuvre de votre volonté politique de voir et d’entendre les populations rurales qui endurent le fardeau de la pauvreté, ceci dans l’objectif d’améliorer leurs conditions de vie.

Tarambaly est très honoré de cette visite qui rentre grandement dans les annales de l’Histoire puisque c’est la première fois qu’un Président de la République entreprend la visite quasi – systématique des sous – préfectures de l’intérieur du pays.

Tarambaly connaissant l’adage qui dit que « fourguéré wanâ lawol » autrement dit que le « le salon n’est pas la route du voyageur ou du passant et que celui qui vient chez toi, tient à toi, vous restera vivement reconnaissant et vous dit, respectueusement « ko sadhi ko tollî » c’est à dire bienvenue.
Excellence Monsieur le Président de la République

A ce stade, vous nous permettrez de vous citer quelques réalisations sur fonds propres faites grâce au labeur de la population composée d’agriculteurs, d’éleveurs, d’artisans, de fonctionnaires résidants ou ressortissants et de quelques Dioulas :

la clôture grillagée du village central pour un pourtour de 6km ;

la construction à Tarambaly centre d’un collège de 4 classes avec Bureau du Principal et latrines ;

la construction de deux écoles primaires à Madina Goro et Dogol ;

la construction des postes de santé de Tarambaly centre et de Dogol ;

la rénovation en cours des mosquées de Tarambaly centre et de Dogol.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Nous voudrions contrarier la mode en restant dans la tradition du Foutah qui dit « ko tora wéla » c’est – à – dire littéralement « ce qui est quémandé n’est pas doux ». La même tradition foutanienne commande que lorsqu’on a un hôte, notre devoir impérieux est de l’accueillir, de l’entretenir et de lui offrir des présents à son départ.

Respectueux de ces valeurs, Tarambaly souhaite, cependant, partager avec vous ses projets qui sont au delà des possibilités spécifiques de ses filles et fils et qui appellent l’intervention de l’Etat. Nous vous comprenons parfaitement lorsque vous dites que vous avez hérité d’un pays et non d’un Etat. Mais, il est temps, comme vous l’avez si bien entrepris, que les populations bénéficient maintenant de l’Etat au lieu de le subir seulement. Au nombre de ces projets il y a :

Dans le cadre du renforcement de la politique de décentralisation, l’érection de Tarambaly en sous – préfecture qui aurait une population de plus de 12.000 habitants et regrouperait les districts de Tarambaly Centre, Dar-Es – Salam, Madinatoul Salam et NDeylal ;

Pour favoriser l’intégration sous – régionale et développer les échanges dans le cadre de la CEDEAO, la réalisation de la route bitumée Labé – Tougué – Dinguiraye – Siguiri désenclavant ces préfectures et offrant au poumon économique du Foutah, Labé, l’accès à la frontière du Mali après celui de la frontière du Sénégal ;

Tarambaly disposant d’organisations féminines et juvéniles lutte pour leur promotion, leur développement et leur autonomisation. Grâce à votre initiative si pertinente et opportune de faire des tournées dans la Guinée profonde, vous touchez du doigt les problèmes récurrents des jeunes et des femmes qui sont partout les mêmes et que vous voulez résoudre: insuffisance des personnels enseignants et soignants, baisse de la qualité de la formation, manque d’infrastructures, d’appuis techniques et financiers.
Excellence Monsieur le Président de la République,

Conscient et respectant la laïcité de l’Etat, les populations de Tarambaly portent à la bienveillante attention du Musulman que vous êtes que la Grande Mosquée centrale de Tarambaly est en chantier. Comme le prescrit le Saint Coran, les contributions volontaires des fidèles sont les bienvenues.
Excellence Monsieur le Président de la République,

Par le scrutin du 11 octobre 2015, la Guinée s’achemine vers une étape importante de son histoire. En effet, les Guinéennes et les Guinéens seront appelés à choisir leur Président pour les cinq prochaines années. Par prudence, souvent quand on pose un problème aux Peuls, ils répondent toujours qu’on va voir. Pour l’élection Présidentielle prochaine, Tarambaly, à travers vos actions concrètes en sa faveur vous a vu et choisi et pour cause :

votre humanisme lorsque vous nous avez témoigné, par appel téléphonique, votre sympathie lors du décès de notre chère maman en juillet 2014 : ce n’est pas courant qu’un Président de la République décroche son téléphone pour présenter ses condoléances suite à un décès d’une paysanne villageoise. A cette occasion, on a si heureusement découvert et apprécié, le côté humain de l’Homme d’Etat que vous êtes ;

le fait que vous visitez aujourd’hui le District de Tarambaly pendant que votre tournée est prioritairement orientée vers les sous – préfectures.

Par le plaidoyer, la sensibilisation et la mobilisation, Tarambaly va vous témoigner toute sa reconnaissance en portant ses suffrages en votre faveur le 11 octobre 2015 et vous soutenir de toutes ses forces tout au long du prochain quinquennat.

Vive la Guinée,

Vive le Président Alpha CONDE

source : www.guineematin.com

0
0
0
s2sdefault