LGFP : Kerfala KPC élu nouveau président à l'humanité

Actualité de Guinée Conakry, 16/02/2017. Nouvelle République de Guinée, www.nrgui.com. La Ligue Guinéenne de Football Professionnel a organisé sa toute première assemblée générale élective, après une année et demie d'exercice. Cette assemblée élective était présidée par le CONOR.

Après un an et demi de présidence, le président sortant, Antonio Souaré le premier à avoir présidé cette ligue se s’est réjoui de son parcours et félicité son successeur.  « Je suis plus que content, je suis vraiment satisfait en laissant une ligue très propre et en montrant que rien n'est impossible. Quand on venait aux affaires, les commentaires disaient que la ligue professionnelle n'était pas possible, mais nous avons prouvé pendant un an et demi non seulement que c'était possible, aussi ça s'est passé dans de bonnes conditions, mais aujourd'hui notre championnat est devenu l'un des plus attrayants de la sous-région ouest-africaine. Je sais aussi que l'équipe que j'ai laissée sur place, les anciens collaborateurs, ils feront mieux que moi », indique t-il.

Le nouvel élu, Kerfala KPC Camara, pour sa part, a il souligné sa satisfaction. « C'est un sentiment de satisfaction dans la mesure où c'est la confiance totale de mes pairs qui m'a placé dans cette position. Donc c'est l'œuvre de M. Antonio Souaré, que moi je dois continuer avec mes frères qui sont élus, je sais que les charges sont énormes mais à cœur vaillant, rien n'est impossible », a souligné le nouveau président de la ligue.

Les votes se sont deroulés à mains levée et le nouveau président et ses deux vice-présidents ont été élus à l'humanité avec 26/ 26.

Le nouveau bureau de la LGFP est composé de treize personnes dont une femme.

Hassane Mombeya, pour nrgui. com

0
0
0
s2sdefault

JOURNAL DE LA CAN LE QUART DE FINALE EGYPTE-MAROC SUR WHATSAPP

Les contributeurs du « Monde Afrique » à Rabat et au Caire ont suivi en direct le Maroc-Egype tout en échangeant sur Internet. Florilège de leur conversation.
Des supporteurs de l’Egypte, dans un café du Caire, le 29 janvier 2017.

Au Caire, de petites tables usées remplissent le trottoir et une partie de la chaussée. De tous âges et tous profils, des hommes, pour la plupart, fument des chichas rouillées en jouant parfois aux dames. Dans le quartier d’Al-Mounira, près du centre-ville, le populaire Halawa est un café très apprécié les soirs de match. C’est ici qu’Aziz El Massassi, contributeur du Monde Afrique, s’installe.

A deux pas du nouveau Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat, le Museum Café attire une clientèle plutôt jeune et mixte. Il ne reste qu’une place au comptoir, celle de Youssef Ait Akdim, collègue d’Aziz installé au Maroc.

Dimanche soir 29 janvier, les Lions de l’Atlas marocains disputent aux Pharaons égyptiens leur place en demi-finale de la Coupe des nations, à Port-Gentil, au Gabon. Heure prévue du coup d’envoi : 19 heures.

18:26

Aziz Ça va ? T’as trouvé une place ? Moi, on était censé m’en garder une. La dernière fois j’étais installé sur un coin de table bancale…

Youssef J’écoute l’hymne égyptien au comptoir. Vous avez un joueur qui s’appelle Trezeguet ? !!

Aziz Un pseudo, il s’appelle Mahmoud Hassan…

Début du match : 19 heures

Aziz Les Egyptiens pensent que le match sera compliqué. Tu le sens comment ?

Youssef Optimiste ! Après les victoires face au Togo et à la Côte d’Ivoire. Mais bon. Tu savais que les Marocains kiffaient l’Egypte, pour sa culture, ses films et sa musique ?

Aziz Alors, ouvrez-leur la porte : tous ceux que je connais voudraient vivre au Maroc… T’as vu l’occasion de but ? !! C’est chaud pour vous…

Youssef Bouillant ! Il faut un visa pour les Egyptiens ?

Lire aussi :   CAN 2017 : l’Egypte met fin à l’aventure marocaine

Aziz Un ami m’a dit que son frère n’avait pas réussi à émigrer au Maroc à cause de la procédure super compliquée.

Youssef Depuis 2011, c’est sécurité, sécurité, sécurité, contre liberté de circulation. Nos parents, ils voyageaient dans tout le monde arabe sans visa ! Mais même avant le « printemps arabe », vous avez imposé des règles dures aux Marocains, surtout aux Marocaines célibataires d’ailleurs. Dire qu’elles doivent être accompagnées ! Ou donner des détails très précis de leur voyage… Tout ça pour limiter la prostitution.

Aziz Chez nous comme chez vous, dans les mentalités, une fille qui voyage seule, c’est forcément une prostituée ou, pire, une femme libre.

Youssef Surtout dans le Golfe !!!! Pas terrible ce match… Eh, tu te souviens de ça ???

 

Youssef Hadji est aujourd’hui l’adjoint d’Hervé Renard.

Aziz C’est plutôt Renard qui devrait être son adjoint, non ?

Lire aussi :   CAN 2017 : l’Egypte se qualifie pour les quarts de finale

Youssef Sa carrière de joueur est meilleure que celle de Renard. Mais au Maroc, y’a souvent des entraîneurs étrangers.

Aziz Ici, le coach est argentin. On veut éviter une personne orientée politiquement ou qui serait proche des grands clubs rivaux du Caire.

19h45 A la mi-temps : 0-0

20:08

Aziz On veut un but de Mohamed Salah [auteur d’un superbe coup franc contre le Ghana], le Messi national !!!

Youssef Les Lions se réveillent ! Ça changerait quelque chose pour l’Egypte, une victoire de la CAN ?

Aziz Bof… Pas vraiment, sinon donner un peu de bonheur pour certains, une belle instrumentalisation politique pour d’autres.

Lire aussi :   CAN 2017 : L’Égypte neutralisée par le Mali

Youssef Le commentateur marocain de BeIN hurle : « On est les meilleurs, ce serait injuste de perdre ! »

Aziz Les commentateurs égyptiens sont d’accord, j’te jure !

20:39

Youssef Ça devient bouillant ! L’ambiance tendue : même les gosses ne veulent plus s’asseoir.

Aziz Ici, j’ai l’impression qu’on commence à se préparer à la défaite…

Youssef Les Egyptiens sont plus menaçants là ! Le Maroc joue plus bas et le milieu de terrain semble cuit. Sur le banc, Hadji crie.

Youssef Corner pour l’Egypte ! Aïe, aïe, aïe !!

A la 87e minute, c’est le but pour l’Egypte

Youssef Waouhhhhh ! Quelle déception !!!!

Aziz Ici c’est la folie : tout le monde est debout et s’embrasse !! C’est énooooooorme !

Youssef Silence radio.

Temps additionnel : 3 minutes.

Aziz C’est du supplice…

Fin du match. Qualification de l’Egypte pour les demi-finales de la CAN.

Youssef On perd avec les honneurs ! Un client demande au patron de mettre la chaîne du National Geographic ! Comment veux-tu gagner avec des joueurs qui fument la chicha ? Tu vas faire la fête ?

Aziz Dans la rue, les voitures klaxonnent, on dirait un grand mariage.

Youssef De mon côté tout le monde va se coucher, la tête basse. Les serveurs rangent les chaises. Triste pour le Maroc. On avait fait un super-parcours. Pfff. Allez, je vais filer : bye !

Aziz Allez courage ! On s’appelle demain ?

 


0
0
0
s2sdefault

CAN 2017: calendrier et résultats des matches

 

mediaLe trophée remis au vainqueur de la CAN 2017.ISSOUF SANOGO / AFP

La Coupe d'Afrique des nations 2017 de football se déroule du samedi 14 janvier au dimanche 5 février, au Gabon. Voici le calendrier et les résultats des 32 matches de cette CAN Total 2017.

CAN 2017 : LA PHASE DE GROUPES

NB : Les horaires des matches sont indiqués ci-dessous en temps universel (TU). Il y a une heure de plus à Libreville et à Paris.

Classement groupe A : 1.Burkina Faso (5 points, +2) - 2.Cameroun (5 points, +1) - 3.Gabon (3 points, 0) - 4. Guinée Bissau (1 point, -3) Classement groupe B : 1.Sénégal (7 points, +4) - 2.Tunisie (6 pts, +1) - 3.Algérie (2 pts, -1) - 4.Zimbabwe (1 pt, -4) Classement groupe C : 1.RDC (7 points, +3) - 2.Maroc (6 pts +2) - 3.Côte d'Ivoire (2 pts -1) - 4.Togo (1 pt -4) Classement groupe D : 1.Egypte (7 pts, +2) - 2.Ghana (6 points, +1) - 3.Mali (2 pts, -1) - 4.Ouganda (1 pt, -2)

Samedi 14 janvier (groupe A) – Gabon – Guinée-Bissau 1-1 Burkina Faso – Cameroun 1-1

 
 

Dimanche 15 janvier (groupe B) – Algérie – Zimbabwe 2-2 Tunisie – Sénégal 0-2

Lundi 16 janvier (groupe C) – Côte d’Ivoire – Togo 0-0 RD Congo – Maroc 1-0

Mardi 17 janvier (groupe D) – Ghana – Ouganda 1-0 Mali – Egypte 0-0

Mercredi 18 janvier (groupe A) – Gabon – Burkina Faso 1-1 Cameroun – Guinée-Bissau 2-1

Jeudi 19 janvier (groupe B) – Algérie – Tunisie 1-2 Sénégal – Zimbabwe 2-0

Vendredi 20 janvier (groupe C) – Côte d’Ivoire – RD Congo 2-2 Maroc – Togo 3-1

Samedi 21 janvier (groupe D) – Ghana – Mali 1-0 Egypte – Ouganda 1-0

Dimanche 22 janvier (groupe A) – Cameroun – Gabon 0-0 Guinée-Bissau – Burkina Faso 0-2

Lundi 23 janvier (groupe B) – Sénégal – Algérie 2-2 Zimbabwe – Tunisie 2-4

Mardi 24 janvier (groupe C) – Maroc – Côte d’Ivoire 1-0 Togo – RD Congo 1-3

Mercredi 25 janvier (groupe D) – Egypte – Ghana 1-0 Ouganda – Mali 1-1  

CAN 2017 : LES QUARTS DE FINALE

NB : Les horaires des matches sont indiqués ci-dessous en temps universel (TU). Il y a une heure de plus à Libreville et à Paris.

Samedi 28 janvier – [Quart 1] Burkina Faso – Tunisie  à Libreville, à 16h TU [Quart 2] Sénégal – Cameroun  à Franceville, à 19h TU

Dimanche 29 janvier – [Quart 3] RD Congo – Ghana  à Oyem, à 16h TU [Quart 4] Egypte – Maroc à Port-Gentil, à 19h TU  

CAN 2017 : LES DEMI-FINALES

Mercredi 1er février – Vainqueur Quart 1 – Vainqueur Quart 4  à Libreville, à 19h TU

Jeudi 2 février – Vainqueur Quart 2 – Vainqueur Quart 3  à Franceville, à 19h TU  

CAN 2017 : LE MATCH POUR LA 3e PLACE

Samedi 4 février – Perdant demi-finale 1 – Perdant demi-finale 2  à Port-Gentil, à 19h TU  

CAN 2017 : LA FINALE

Dimanche 5 février – Vainqueur demi-finale 1 – Vainqueur demi-finale 2  à Libreville, à 19h TU

0
0
0
s2sdefault

La gazette de la CAN : désillusion sénégalaise, le Burkina en demie et des Léopards dans les starting-blocks

Favoris face au Cameroun, les Sénégalais ont été éliminés, samedi à Franceville. La République démocratique du Congo jouera sa place en demie dimanche contre le Ghana.

Junior Kabananga est le meilleur buteur de la CAN et il en est ravi.
  • C’est aujourd’hui
Si la dernière victoire des footballeurs congolais dans une Coupe d’Afrique des nations (CAN) remonte à 1974 (sous le nom de Zaïre), la sélection de la République démocratique du Congo (RDC) a fait forte impression depuis le début du tournoi. Face à eux, dimanche 29 janvier à 17 heures à Oyem, les coéquipiers du capitaine Youssouf Mulumbi retrouvent les Ghanéens des frères Ayew.En progression constante depuis l’arrivée du sélectionneur Florent Ibenge, la RDC pourra compter sur la révélation Junior Kabananga, meilleur buteur de la compétition avec trois réalisations. « La RDC est une bonne équipe, qui montre beaucoup de bonnes choses, qui progresse d’année en année. Ce sera un match très difficile pour nous, mais pour eux aussi. Si on joue notre jeu et qu’on met beaucoup d’agressivité, ça va le faire », a déclaré André Ayew, capitaine des Black Stars.A 20 heures, le dernier quart de finale opposera les Egyptiens aux Marocains, tombeurs de l’Algérie en poule. Sept fois vainqueure de la CAN, absente des trois dernières éditions, l’Egypte est montée en régime tout au long des trois premières rencontres. Les Pharaons s’appuient notamment sur la science tactique de leur entraîneur argentin, Hector Cuper, et sur le talent de leur attaquant Mohamed Salah.Mais le Maroc d’Hervé Renard ne se présente pas en victime. Le sélectionneur français aux deux titres de champion d’Afrique (Zambie 2012 et Côte d’Ivoire 2015) ne compte pas s’arrêter en si bon chemin après avoir bouté hors de la CAN son ancienne équipe ivoirienne. Sous ses ordres et malgré les absences de joueurs majeurs tels que Younes Belhanda et Sofiane Boufal, les « Lions de l’Atlas » marocains ont accédé aux quarts de finale pour la première fois depuis treize ans.
iL’Egyptien Mohamed Salah avait marqué l’unique but du match face au Ghana le 25 janvier.
L’Egyptien Mohamed Salah avait marqué l’unique but du match face au Ghana le 25 janvier. JUSTIN TALLIS / AFP
  • C’était hier
Samedi 28 janvier, le Burkina Faso a réalisé l’une des sensations de ce début de compétition en éliminant la Tunisie (2-0). Les Etalons ont marqué deux buts en fin de rencontre par Bancé et Nakoulma. Finaliste malheureux lors de la CAN 2013, les Burkinabés n’étaient pas attendus à pareille fête cette année. Mercredi, ils seront opposés en demi-finale au vainqueur du match entre le Maroc et l’Egypte.Lire aussi :   CAN 2017 : le Burkina Faso élimine la TunisieLe Sénégal et le Cameroun, incapables de se départager (0-0) dans le temps réglementaire et en prolongations à Franceville, ont disputé une séance de tirs au but. Favoris, les « Lions de la Teranga » ont manqué de réalisme tout au long de la partie et se sont heurtés à de courageux « Lions indomptables ».Ce remake de la finale de la CAN 2002 a donc tourné à l’avantage des Camerounais, qui affronteront la RDC ou le Ghana, pour une place en finale du tournoi continental africain. C’est Sadio Mané qui a manqué le cinquième tir au but de son équipe. De son côté, Vincent Aboubakar ne tremblait pas pour qualifier le Cameroun.
  • C’est dit
La chance a tourné pour le joueur du Burkina Faso, Aristide Bancé :
« C’est vrai que les quatre ou cinq dernières années, je n’ai pas eu vraiment de chances. Partout où je m’en vais, j’ai tout le temps des problèmes. Manque de salaire, je ne suis pas payé… Si j’arrive à faire cette différence ce soir avec l’équipe nationale, tant mieux, cela me fait beaucoup plaisir. »
Le joueur de la RDC Neesekens Kebano explique à sa façon la signification du Fimbu, la fameuse danse popularisée par les Léopards :
« Fimbu, ça veut dire chicotte ! Tout simplement, on chicotte nos adversaires. »
Le sélectionneur égyptien Hector Cuper est ambitieux pour son meilleur joueur Mohamed Salah :
« S’il continue sur sa lancée, il peut devenir l’un des meilleurs joueurs du monde. »
Hervé Renard espère que le Maroc va rattraper son retard :
« On a dix années de retard à rattraper. C’est un privilège d’être dans les huit dernières équipes pour représenter l’Afrique. Il faut tout donner, il y a tellement de belles choses qui peuvent encore se passer. »
  • C’est vu
On a vu que le Marocain Mehdi Benatia et l’Egyptien Mohamed Salah portaient bien le costume. Gageons qu’ils seront plutôt en short dimanche lors du quart de finale qui les opposera.
Anthony Hernandez
Le Monde



0
0
0
s2sdefault

CAN 2017 : l’Egypte se qualifie pour les quarts de finale

L’équipe aura rendez-vous dimanche avec le Maroc d’Hervé Renard, tandis que le Ghana affrontera la RDC, qui avait complété le podium de la dernière CAN.

Le gardien de l’équipe égyptienne, Essam El Hadary.   
Le gardien de l’équipe égyptienne, Essam El Hadary.         Crédits : JUSTIN TALLIS / AFP    

Coup double pour l’Egypte : elle a assuré sa qualification pour les quarts de finale de la CAN 2017 et finit en tête de son groupe en battant le Ghana (1-0), peu dangereux car déjà qualifié, mercredi 25 janvier à Port-Gentil. Pour les Pharaons, plus gros palmarès de la CAN (7 titres), il s’agissait de renouer avec un glorieux passé après avoir été absents lors des trois dernières phases finales.

L’Egypte avait besoin d’un nul pour être sûre de passer sans dépendre du résultat de l’autre match (Mali-Ouganda, 1-1), et le but de Salah, d’une frappe sèche en lucarne sur coup franc dès la 10e minute, l’a mise à l’abri. Elle a pu conserver son avance acquise tôt dans le match, sans parvenir à la doubler, se heurtant à la défense adverse, point fort traditionnel de l’équipe bâtie par Avram Grant.

Rendez-vous avec le Maroc en quart

L’équipe aura rendez-vous dimanche en quart face au Maroc d’Hervé Renard, tandis que le Ghana (finaliste malheureux en 2015) affrontera la République démocratique duCongo, qui avait complété le podium de la dernière CAN.

Au cours du match, l’Egypte a tout de même connu quelques sueurs froides. Son gardien vétéran El Hadary (44 ans) a fait l’arrêt qu’il fallait, en repoussant la frappe dangereuse de Jordan Ayew en toute fin de partie, et a aussi eu la baraka de voir la tête d’Amartey frôler la lucarne (42e).

Mais c’était un Ghana diminué, peu vaillant, sans doute mentalement démobilisé, car il était déjà qualifié après ses petites victoires 1-0 contre l’Ouganda et le Mali. Jouant en 4-3-3 à la place du 4-2-3-1 qui prévalait jusqu’alors, les Black Stars ont par ailleurs perdu leur capitaine Gyan, qui a dû sortir avant la pause, en se tenant la tête, visiblement dépité.

Coup dur en perspective ? L’équipe pourrait être privée de son capitaine et expérimenté buteur, lui qui a été décisif lors des deux premiers matches (penalty obtenu et but de la victoire).

L’attaquant, qui évolue à Al Ain, aux Emirats arabes unis, connaît décidément une histoire heurtée avec la CAN, de finales perdues en pénaltys décisifs ratés en passant par des blessures et autres crises de paludisme. Il en est aussi à six CAN de suite avec à chaque fois au moins un but marqué…

Lire aussi : CAN 2017 : la Coupe d’Afrique, orpheline de ses champions    

0
0
0
s2sdefault