Le collectif des journalistes pour le soutien aux actions présidentielles s’oppose au changement constitutionnel

 

Actualités de Guinée Conakry. Nouvelle Répulique de Guinée, www.nrgui.com 

Jadis acquis aux causes du pouvoir en place, le collectif des journalistes pour le soutien aux actions présidentielles a décidé de prendre ses distances avec le régime d’Alpha Condé.

Au moment où le débat fait rage sur le projet de nouvelle constitution, ces hommes de médias sont sortis du bois pour officialiser leur position. Ibrahima Kalil Diallo, président du collectif des journalistes pour le soutien aux actions présidentielles, s’est dit déçu de la gouvernance Alpha Condé.

‘’Nous croyions en la vision de quelqu’un qui a mené un combat pour la démocratie pendant 40 ans. Malheureusement, nous constatons que des cadres véreux et apatrides ont pris le pays en otage au lieu d’aider le président à sortir la Guinée de l’ornière’’, dénonce-t-il.

Il se demande ‘’comment peut-on comprendre que pendant neuf ans, ce régime soit incapable de donner de l’emploi aux jeunes, de l’eau et de l’électricité à la population ?’’

Le collectif des journalistes pour le soutien aux actions présidentielles dit être opposé à la mise en place d’une nouvelle loi fondamentale. ‘’On ne peut pas continuer à confier notre avenir à un minuscule groupe de cadres apatrides. Nous ne sommes pas dupes’’, crache M. Diallo.

Il espère que le chef de l’Etat ne s’entêtera pas à vouloir faire du forcing pour ‘’imposer’’ au peuple une nouvelle constitution. ‘’Dans un passé récent, des gens ont tenté de confisquer le pouvoir contre la volonté du peuple. Nous avons vécu la tragédie du 28 septembre. Faire du forcing serait suicidaire’’, prévient-il.

Le patron du collectif des journalistes pour le soutien aux actions présidentielles rappelle au pouvoir en place que rien ne peut résister à la colère du peuple. ‘’Aucune armée au monde ne peut résister face à la colère du peuple. Le peuple a compris et est entrain de s’unir pour barrer la route à cette volonté de tripatouiller notre constitution’’, assure Kalil Diallo.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

Relu par SN pour www.nrui.com

0
0
0
s2sdefault

Guinée : Le général Sékouba Konaté en embuscade pour 2020 ?

Actualités de Guinée Conakry. Nouvelle République de Guinée, wwwnrgui.com 

Le général Sékouba Konaté n'a certes pas dévoilé ses ambitions pour la présidentielle guinéenne de 2020. Mais à y voir de près, l'ancien président de la transition n'exclut pas cette éventualité. Il appelle d'ailleurs le Président Alpha Condé à ne pas briguer un 3e mandat.

Sékouba Konaté, candidat à la présidentielle de 2020 ?
Depuis l'accession d'Alpha Condé à la Magistrature suprême guinéenne, le général Sékouba Konaté n'a pas encore remis les pieds en Guinée. L'ancien chef de la transition ayant succédé au capitaine Dadis Camara n'est cependant pas oisif. Nommé chef de la Force africaine en attente, à Addis-Abeba, ce haut gradé guinéen lorgne désormais le Sékhoureyah, le Palais présidentiel dont il était l'un des locataires lors de la transition militaire (2008-2010).

Le général Konaté, qui a conduit la transition ayant abouti à l'élection d'Alpha Condé, pourrait donc se lancer dans la course au fauteuil présidentiel en 2020. Pour ce faire, il demande au président guinéen de ne pas "tripatouiller la Constitution" pour briguer un troisième mandat en 2020.

0
0
0
s2sdefault

Urgent : le SLECG d’Aboubacar Soumah sursoit à toute grève à l’orée des examens (déclaration)

Actualités de uinée Conakry. Nouvelle Répulique de Guinée, www.nrui.com C’est désormais clair, le Syndicat Libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), dirigé par Aboubacar Soumah, s’est enfin décidé, dans une déclaration rendue publique ce samedi 29 juin 2019, de s’abstenir de déclencher une quelconque grève pendant les examens nationaux session 2019.

Le SLECG a aussi invité le gouvernement au strict respect du protocole d’accord du 10 janvier dernier.

Ci-dessous, copie de cette Déclaration :

Alhassane Fofana

mosaïqueuinée

0
0
0
s2sdefault

Affaire captures sur WhatsApp : le ministre conseiller Damantang porte plainte contre X à la police judiciaire

C’est une affaire qui fait grand bruit sur la Toile en Guinée.

Depuis plusieurs jours, des captures d’écran de supposées conversations attribuées à plusieurs ministres parmi lesquels Damantang Albert Camara, circulent sur les réseaux sociaux.

Bien avant, des messages prêtés à l’ancien porte-parole du gouvernement et à un journaliste d’Espace Fm, ont aussi fait la une sur L'internet.

En vue de faire valoir ses droits et de faire cesser cette atteinte à son honneur, le ministre conseiller à la présidence, a déposé une plainte contre X à la direction nationale de la police judiciaire.

Joint ce samedi, Damantang Albert Camara, a confirmé l’information.

Selon le ministre Camara, il s’est vu usurper son identité par des tiers en faisant usage d’une ou de plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération.

A la direction nationale de la police judiciaire, une enquête préliminaire a déjà été ouverte contre X, a-t-on appris ce samedi.

Mohamed Bangoura

0
0
0
s2sdefault

Kamsar : l’ANAIM et la CBG, engagent les travaux d’achèvement d’un hôpital communautaire de haut standing à Filima

Actualités de Guinée Conakry. Nouvelle Répulique de uinée, www.nrui.com Dans l’extrême Ouest de la banlieue de la ville minière de Kamsar, dans la préfecture de Boké, la zone de Filima.

Ici, sort de terre, un hôpital communautaire de haut standing. L’infrastructure est cofinancée, à parts égales, par l’ANAIM et la CBG.

Les travaux démarrés sur le chantier, il y a quelques années, et qui étaient à l’arrêt, ont repris de plus belle en Mai 2018, sous l’égide de l’ANAIM.

Confiés à l’entreprise ECOFOG (guinéenne de construction et de fourniture générale), ces travaux concernent dans un premier temps, six des 12 bâtiments et dépendances, que comptera l’édifice. Il est prévu également l’aménagement intérieur et la construction de grandes toilettes publiques.

Sur place, on note un rythme accéléré des travaux dont la fin est prévue pour fin 2019, à en croire l’ingénieur général du maître d’ouvrage.

0
0
0
s2sdefault