Réconciliation Nationale : « un jour on parlera de la réconciliation en Guinée », dixit le responsable de l'association des victimes du camp Boiro.

Actualité de Guinée Conakry, 15/04/2017. Nouvelle République de Guinée, www.nrgui.com. L'atelier national d'appropriation et de validation technique de l'avant-projet de loi pourtant "Création, mandat, composition, organisation et fonctionnement de la commission Vérité -Justice -Réconciliation ", qui s'est tenu pendant trois jours dans un réceptif hôtelier de la place, a pris fin ce vendredi 14 avril à Conakry.

A la fin de l'atelier, le responsable de l'association des victimes du camp Boiro, Dr Amadou Tounkoura, confie. « Depuis 1985 nous nous sommes battus pour la réconciliation nationale, pour qu’il n’y ait plus jamais d'arrestations arbitraires chez nous, d'exécution sans procès chez nous, l'injustice sociale chez nous, si aujourd'hui il y a un projet de loi sur la Réconciliation Nationale, c'est vraiment une grande étape pour notre combat qui est pour la paix sociale dans ce pays, pour qu'il n'y ait plus de victimes dans ce pays et aussi pour la défense des droits de l'homme », se réjouit t-il avant de souligner que « le premier jour où on a été invités par les organisations Onusiennes, on ne pouvait pas croire que ce jour allait arriver et comme il est arrivé avec ces organisations internationales, nous pensons vraiment qu'on peut garder espoir et nous croyons qu'un jour on parlera de la réconciliation en Guinée ».

Selon lui, pendant cette rencontre, toutes les préoccupations qu'ils avaient ont été prises en compte et donc ils ont espoir.

Yaya Diallo pour www.nrgui.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir