L'agenda des actions africaines en Ille France d'octobre 2018

L'agenda des actions africaines n'a pas pour objectif de fournir des clés d'analyse: besoins et de ses aspirations.

Anniversaire, commémoration, journées mondiales ...

le 1er octobre: ​​Fête nationale du Nigéria

le 1er octobre: ​​Journée internationale de la musique

le 1er octobre: ​​Fête du cacao et du chocolat: c'est l'organisation mondiale du cacao (ICCO) qui a institué la journée du cacao pour promouvoir le travail de tous les petits producteurs dans les pays producteurs.

le 2 octobre: ​​Fête nationale de Guinée (1958), proclamation d'indépendance de la République de Guinée.

le 2 octobre: ​​Journée internationale de la non-violence, date anniversaire de la naissance du Mahatma Gandhi, figure majeure de l'indépendance indienne et pionnier de la non-violence. Cette journée a été choisie par l 'Assemblée générale des Nations Unies et annoncée le 15 juin 2007 - En Inde, c'est un jour de fête nationale dénommé Gandhi Jayanti.

le 4 octobre: ​​Fête nationale du Lesotho

le 4 octobre: ​​Journée de la paix et de la réconciliation au Mozambique

le 7 octobre: ​​Journée mondiale d'action pour le travail décent: Une initiative du mouvement syndical le 7 octobre 2008 deviendra la Journée mondiale d'action pour le travail décent. Les syndicats et toutes les organisations œuvrant pour le travail décent dans le monde entier trouver une occasion sans précédent de se rallier à une grande mobilisation mondiale plaçant l'homme au centre de la réflexion sur le travail. Une nouvelle ...

le 9 octobre: ​​Fête de l'indépendance de l'Ouganda

le 10 octobre Journée mondiale contre la peine de mort - le 10 octobre 2003 était organisé à la première journée mondiale contre la peine de mort, à l'initiative d'une coalition internationale contre la peine de mort », Elle regroupe des ONG, des associations de juristes, des syndicats, des collectivités locales et de toutes sortes de sociétés affiliées à la lutte contre la peine de mort et désirent unir leurs efforts de lobbying et d'action sur le plan international.

du jeudi 11 au 14 octobre 2018 : 3ème édition de « Fraternité générale ! » Rejoignez le Mouvement « Fraternité générale » : Comment participer ? : Organisez des événements citoyens, culturels ou sportifs... et inscrivez-les sur le site pour bénéficier d’une visibilité nationale ; Suivez-nous sur les réseaux sociaux, inscrivez-vous à la newsletter et suivez nos actions tout au long de l’année ; Lisez, utilisez, et diffusez nos contenus : collections de clips vidéo sur la Fraternité, la Fraternité avec Hugo Décrypte, nos expositions de photographies... Toute action est la bienvenue ! N’hésitez pas à nous contacter : 01 48 04 43 79 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.fraternite-generale.fr

du vendredi 12 octobre au 11 novembre : Festival Villes des Musiques du Monde, la 21ème édition : Cap sur les îles ! Au programme Le Cesaria Evora Orchestra, Winston McAnuff & Fixi, Malavoi, Jah9, Mo’Kalamity, A Filetta...- Rens. 01 48 39 18 03 http://www.villesdesmusiquesdumonde.com

le 12 octobre : Fête nationale de Guinée Equatoriale

le 14 octobre : anniversaire de la mort de Mwalimu Julius K Nyerere (1922-1999), Père tanzanien de la nation. Mwalimu Julius K Nyerere a mené la pays à l’indépendance en 1961. Il était le représentant de la solidarité sud-sud, du mouvement des non-alignés. Il est le pionner de la culture Ujamaa (une culture des droits humains) et de l’auto-dépendance économique. Il était opposé aux conditionnalités de la Banque mondiale et du FMI et a du se retirer en 1985 quand les PAS du FMI et de la Banque mondiale ont exercé une forte pression. Il a aussi appelé les peuples du Sud à répudier les dette illégitimes.

du lundi 15 octobre au 30 novembre : Edition 2018 Festival Alimenterre : En changeant notre regard sur le monde, ce Festival ouvrira de nombreux débats : – les semences paysannes, maillon essentiel de notre alimentation ? – L’huile de palme peut-elle être une source d’énergie durable et de revenus décents pour les paysans ? – L’agroécologie, la solution pour nourrir la planète ? – Quel doit être le rôle des grandes entreprises dans la lutte contre la faim ? – Quelle politique d’aide au développement ? – Qui sont les néo-paysans ? – Quels enjeux derrière les produits de grande consommation ? – Quelles politiques agricoles et commerciales pour une alimentation durable et solidaire ? Le CFSI propose cette année une sélection de films composée de 3 longs-métrages et 5 moyens-métrages avec des droits négociés pour des projections non commerciales – Pour organiser un événement, ALIMENTERRE est coordonné en Île-de-France par : Le CFSI, pour le grand public, Starting Block, pour les publics scolaires et étudiants, http://www.alimenterre.org

le 15 octobre : Journée Mondiale de la Femme Rurale. D´après la FAO, les femmes produisent plus de 50% des cultures vivrières de notre planete. En Afrique, plus de 80% des aliments sont produits par des femmes. En Asie le taux est de 60%,et en Amérique Latine represente, plus du 30%. http://www.ruralforum.net

le 15 octobre : anniversaire de l’assassinat de Thomas Sankara – Rens. Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Site : http://www.cadtm.org

le 16 octobre : journée mondiale de l’alimentation (création, en 1945) . Le gouvernement fraçais a lancé, en 2013, une contribution à la journée de l’alimentation sous la forme d’une journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire. L’objectif affiché est de diviser par deux les quantités jetées. Nous ne pouvons ici que saluer cette initiative en stigmatisant les comportements des sociétés « riches » par rapport à l’alimentation ! http://www.fao.org

le 17 octobre : journée mondiale du refus de la misère : Le 17 octobre 1987, à l’appel du Père Joseph Wresinski, 100 000 défenseurs des Droits de l’Homme se sont rassemblés sur le Parvis du Trocadéro, à Paris, pour rendre honneur aux victimes de la faim, de la violence et de l’ignorance, pour dire leur refus de la misère et appeler l’humanité à s’unir pour faire respecter les Droits de l’Homme. Une dalle, proclamant ce message, a été inaugurée à cette occasion sur le Parvis des Libertés et des Droits de l’Homme, là où fut signée, en 1948, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. On peut y lire l’appel du père Joseph: « Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. » : http://www.refuserlamisere.org

le 17 octobre : journée d’action contre les entreprises transnationales – Rens. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.cadtm.org

le 17 octobre 1961, lors d’une manifestation non-violente, des dizaines d’Algériens étaient assassinés à Paris par des fonctionnaires de police aux ordres de leurs supérieurs.

le 3èm jeudi du mois : Journée Internationale pour la Résolution des Conflits – Depuis 2005 – Cette initiative est née de l’Association pour la Résolution des Conflits. Parce que chaque conflit mérite d’abord une solution. Face à un différend, qu’il soit d’ordre familial, de voisinage, commercial, ou social, la médiation s’impose. Lorsque les oppositions se font au niveau de régions ou de pays, touts les énergies doivent être employées à la résoltution amiable du conflit, à la négociation, sans arriver jamais aux confrontations physiques, ou militaires. La solution durable d’un conflit ne saurait être basée sur l’humilation de l’autre. Celle-ci génère la rancune et le ressentiment, et finit toujours par relancer un nouveau conflit. L’histoire mondiale récente est pleine de ces coups de forces et négociations biaisées qui ont portées en elles nombre de révoltes et de guerres.

le 19 octobre : Anniversiare de la mort de Samora Machel, le premier président du Mozambique : Samora Machel a dirigé le Mozambique avec des politiques socialistes et était parmis les leaders des Etats de première ligne qui se sont battus pour la libération totale des états africains. Les autres leaders étaient notamment Mwalimu Nyerere de Tanzanie et Kwame Nknumah du Ghana. Il a été tué le 21 octobre dans un crash d’avion, dont la responsabilité est largement attribuée au régime militaire d’Afrique du Sud dont il avait fortement soutenu sa suppression.

le 24 octobre : Journée des Nations Unies : Le choix de cette date a été arrêté pour marquer l’anniversaire de la création de cette organisation mondiale, en 1945. La Journée des Nations Unies a été proclamée en 1947 http://www.unac.org

le 24 octobre : Fête de l’indépendance de Zambie

le 24 octobre : journée mondiale d’information sur le développement : La journée mondiale d’information sur le développement a été instituée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1972 pour appeler l’attention de l’opinion publique mondiale sur les problèmes du développement et la nécessité d’intensifier la coopération internationale pour les résoudre. L’assemblée a décidé que la date retenue pour cette journée coïnciderait, en principe, avec la Journée des Nations Unies, célébrée le 24 octobre, date à laquelle a été adoptée en 1970 la Stratégie internationale du développement pour la deuxième Décennie des Nations Unies pour le développement. : http://www.un.org

journée européenne de la justice Conseil de l’Europe et Commission européenne

le 28 octobre : Journée Internationale de la langue et de la culture créoles(depuis 1983) une occasion de célébrer la langue et la culture créoles à travers les pays et communautés ayant le Créole en partage, soit plus de 10 millions de personnes à travers le monde...

le 29 octobre 1965, Mehdi Ben Barka est enlevé devant la brasserie Lipp à Paris par deux policiers français. Près de cinquante années après ce crime, la vérité n’a toujours pas été faite sur les conditions exactes de la disparition de l’un des principaux représentants de l’opposition marocaine et symbole de la lutte des peuples du Tiers-monde pour la libération, la démocratie et la justice sociale. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Contacts : 06 74 99 77 60 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

le 30 octobre : Journée mondiale de la Vie : C’est l’ONG locale « Les amis de la Vie » qui l’a mise en place en 2008 en Côte d’Ivoire et elle est désormais célébrée dans plusieurs pays dont la Côte d’Ivoire, le Bénin, la France, la Norvège, Haïti et Hawaï aux Etats-Unis.

le 31 octobre : Journée mondiale de l’épargne : C’est même au mois d’octobre 1924 qu’il faut se référer, lorsque les représentants des caisses d’épargnes de 29 pays s’étaient réunis pour attirer l’attention de la population sur l’importance et la nécessite de l’épargne. Au 21° siècle, il semble bien que ce soient essentiellement les pays africains qui aient remis à l’honneur cette journée qui est aujourd’hui célébrée dans plusieurs pays du continent. Allez savoir, ce sont peut-être eux qui nous ramèneront à une certaine sagesse, à une époque où les gouvernements de toutes tendances ne savent plus que consommer des ressources qu’ils ne produisent pas et créer des dettes qu’ils ne rembourseront pas !

du vendredi 16 novembre au 22 décembre : 30ème édition d’Africolor – Elles sont artistes, femmes, africaines et elles ont décidé de mener chez elles leur révolution du désir en musique. Elles prennent le pouvoir sur scène, elles volent les savoirs des instruments et redessinent la carte sociologique du continent en s’imposant sans concession. Elles s’appellent Rokia Traoré, Muthoni Drummer Queen, Fatoumata Diawara, Naïny Diabaté, les soeurs Hié, Hasna El Becharia, et elles ont décidé de ne pas attendre l’autorisation des hommes pour faire de la musique. Pour sa 30ème édition, 29 ans après Oumou Sangaré et Angélique Kidjo, Africolor continue le combat de la prise du pouvoir scénique par et pour les femmes. Les Mousso (femmes en Bambara) sont plus que jamais l’avenir des musiques africaines et s’affichent au sein de créations exemplaires, de prises de risques magnifiques et de transes assumées. Et si quelques hommes leur répondront comme des échos lointains avec parmi eux, notamment, le trio 3MA, le féminin l’emportera sur le masculin : c’est écrit, Africolor prend un « e » cette année. Conférence de presse le lundi 15 octobre à 16h à FGO-Barbara 01 47 97 69 99 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Rens. Anne-Laure Feron 01 85 73 59 35 / 06 15 94 78 41

du vendredi 16 novembre au dimanche 2 décembre : édition 2018 du Festival des Solidarités, le rendez-vous national pour promouvoir et célébrer une solidarité ouverte au monde et aux autres. Chaque année en novembre, des associations, collectivités, établissements scolaires, structures socio-culturelles, acteurs économiques, groupes de citoyen.ne.s, etc. organisent pendant deux semaines d’événements conviviaux et engagés pour donner envie aux citoyen.ne.s de tout âge d’agir pour un monde juste, solidaire et durable. La richesse de cet événement national réside dans sa capacité à s’adapter au territoire où il est organisé. Le Festisol est un cadre commun, dont chaque structure ou collectif de structures est libre de s’emparer pour le décliner selon ses thématiques, ses types d’événements et ses publics de son choix, dans le cadre d’une charte, garante des valeurs défendues. – Rens. https://www.festivaldessolidarites.org

Actions situées à Paris (75)

jusqu’au 1er janvier 2019 : Exposition dédiée aux arts, aux cultures et à l’histoire de Madagascar, une terre d’échanges et d’influences. Des formations gratuites vous sont proposées le mardi 9 octobre (10h-12h) et le mercredi 7 novembre (14h30-16h30) pour vous faire connaître cette exposition avant d’y accompagner un groupe. Avec vos publics, vous pouvez : Suivre une visite guidée (35€ pour le groupe), pour adultes ou pour les familles (Madagascar en famille, à la découverte de l’île rouge : une visite axée sur les animaux et la nature) ; Suivre une visite contée (35€ pour le groupe) ; Faire une visite en autonomie (gratuit) ; Utiliser le livret-jeu et le dépliant gratuits disponibles à l’entrée de l’exposition. – Lieu : Galerie Jardin du Musée du quai Branly , 37 Quai Branly, Paris 7è, M° Alma Marceau – Rens. 01 56 61 70 00 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.quaibranly.fr/ – Pour les visites formation : Réservation obligatoire au 01 56 61 71 72 (du lundi au vendredi, de 9h30 à 17h) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

jusqu’au 10 novembre de 9h à 17h : Exposition « L’Algérie pour mémoire » Témoignages autour de La Question (1958-2018) : En février 1958, les Éditions de Minuit publient un ouvrage majeur, La Question, écrit par le journaliste et militant communiste Henri Alleg, alors qu’il est incarcéré à la prison civile d’Alger. Immédiatement censuré, c’est un livre à charge qu’Henri Alleg parvient à faire sortir des murs de la prison. En pleine guerre d’Algérie, il y décrit les pratiques de torture de l’armée française, qu’il subit depuis son arrestation en juin 1957, le lendemain de l’arrestation de son ami Maurice Audin. Le Centre culturel algérien, en partenariat avec l’association Art et mémoire au Maghreb propose une exposition pour commémorer cette parution exceptionnelle, ainsi qu’une projection du documentaire Henri Alleg. L’Homme de «La Question», de Christophe Kantcheff, – Lieu : Centre Culturel Algérien, 171, rue de la Croix Nivert, Paris 15è, M° Boucicaut – Rens. 01 45 54 95 31 Boucicaut http://www.cca-paris.com

jusqu’au 12 janvier du jeudi au samedi à 21h30 : Représentation de « demande la route » Texte et m.e.s Roukiata Ouedraogo et Stéphane Eliard (le 12 octobre rencontre avec l’équipe artistique relache les 5 octobre, 16 novembre et 24 décembre) – Roukiata met en scène avec dérision et auto-dérision son parcours, riche en péripéties, qui la mène de son école primaire en Afrique aux scènes de théâtre parisiennes. Je demande la route est une traversée initiatique dans un monde de brutes. Roukiata fait, avec ce spectacle, un retour sur elle-même et souhaite offrir une belle histoire, grave et légère, à laquelle chacun peut s’identifier. C’est aussi l’occasion d’aborder sans tabou des sujets graves et profonds tels que l’excision, l’éducation et la santé en Afrique ou encore de l’immigration – Lieu : le Lucernaire, 53 rue N-d des Champs, Paris 6è, M° Notre Dame de Champs – Rens. 01 45 44 57 34 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.lucernaire.fr http://www.lucernaire.fr/a-l-affiche/2124-roukiata-ouedraogo.html

lundi 1er octobre de 17h à 22h : Assemblée d’EurAfriClap – programme : La mémoire au présent : bilan de l’édition de Paris du festival « Une semaine Eurafricaine au cinéma », projection du film d’Alain George NGAMOU : Un festival au fil du temps, organisation de l’édition de Bamako 2018, présentation de la 5ème édition en 2019 : Regards croisés sur les migrations – de 19 à 22h : pot de l’amitié et projection du film « France, Aurevoir, le nouveau commerce triangulaire » (France, Burkina Faso, Togo, 2016, 72 minutes, 1er prix du documentaire au festival Vues d’Afrique en 2016) de Chloé Aïcha Boro – Lieu : Maison des Travaux publics, 3 rue de Berri, Paris 8è – Inscription : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Rens : Mme Claude Fischer Herzog 0 6 72 84 13 59 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

mardi 2 octobre de 19h à 22h : Meeting de solidarité et Appel pour la libération des prisonniers du Hirak du Rif – Maroc : Avec la participation de : Abdellatif Laâbi, Mohammed Harbi, Kamel Jendoubi, Mgr Jacques Gaillot, Michel Tubiana, Gustave Massiah, Verveine Angeli (Solidaires) – Présentation par Rosa Moussaoui (journaliste) – Témoignage de : Bouchra Dalouh, sœur d’un détenu du Hirak, Ahmed Zafzafi, père de Nacer Zafzafi, détenu (sous réserve) – Projection : « La mort plutôt que l’humiliation », film d’ATTAC Maroc. Avec Jacques Boutault, Maire du 2ème Arrondissement – EELV, Mathilde Panot, Députée , La France Insoumise -PG, Jean François Pelissier – Ensemble, Pascal Torre, pôle International-Europe – PCF, Christian Viar – NPA et Tewfik Allal – ACDA – Lieu : Salle Jean-Dame, 17, rue Léopold-Bellan, Paris 2è, M° Bourse – Rens Francoise Clement Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . . . . . . . . . . . . . . .

mercredi 3 octobre à 18h30 : Réunion-débat : Europe et immigration, quelles réponses ? Comment dans ce contexte agir en France et en Europe en faveur de politiques de l’asile ouvertes et humanistes ? Pour mettre fin à la distinction arbitraire entre immigration économique et immigration politique ? Pour rappeler les responsabilités passées et actuelles des pays développés dans un ordre mondial profondément inégalitaire, qui fait apparaître l’émigration comme la seule solution dans les pays d’origine des migrants ? Pour des politiques économiques et écologiques susceptibles d’en finir avec les situations de guerre mais aussi les déséquilibres et désordres climatiques directement à l’origine de beaucoup de migrations ? Avec Danièle Lochak, juriste, professeure émérite de droit public à l’université Paris-Nanterre, Catherine Wihtol de Wenden, juriste, politiste, docteur en science politique de Sciences Po et Louis Weber, ancien syndicaliste, éditeur. – Lieu : Espace « Le Maltais rouge », 40 rue de Malte , Paris 11è – Inscriptions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (précisant l’objet et la date du séminaire) – Rens. : Tania Remond 01 41 83 88 47 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

mercredi 3 octobre de 18h30 à 20h30 : Rencontres autour de l’ouvrage : « En quête d’Afrique(s). Universalisme et pensée décoloniale » de Jean-Loup Amselle et Souleymane Bachir Diagne, Editions Albin Michel, 2018 – En Quête d’Afrique(s) soulève les questions décoloniales africaines d’un point de vue éthique et universaliste. Souleymane Bachir Diagne, philosophe, et Jean-Loup Amselle, anthropologue, échangent sur leur dernier ouvrage paru aux éditions Albin Michel. Modération par Sonya Faure, journaliste chez Libération. – Lieu : La Colonie, 128 rue la Fayette, Paris 10è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2917

mercredi 3 octobre à 20h : Rencontre rentrée littéraire : Venez (re)découvrir deux auteurs qui publient chacun un livre à l’occasion de la rentrée littéraire. Où il sera question du Maroc, du Sénégal, d’écologie, du statut des femmes, de politique, et surtout, de littérature. Une rencontre dans le cadre du Festival Francophonie Métissée. Programme : In Koli Jean Bofane, La Belle de Casa (Actes Sud); Aya Bauer, Bambouline (Les Lettres Mouchetées) – La rencontre sera animée par la journaliste Kerenn Elkaïm. – Lieu : Centre Wallonie-Bruxelle, Salle de cinéma, 46 rue Quincampoix, Paris 4è, M° Rambuteau – Rens et réservations: 01 53 01 96 96 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.cwb.fr/programme

jeudi 4 octobre de 9h30 à 12h30 : Conférence « L’union régionale en Afrique de l’Ouest, 20 recommandations pour une croissance inclusive » organisé par la Plateforme UE/Afrique(s) – Programme : 1) Les Entretiens Eurafricains de Dakar – 2) les orientations de travail pour 2019, ciblées sur les enjeux énergétiques pour l’industrialisation de l’Afrique de l’Ouest, et les défis de la nouvelle organisation du monde dans le contexte démographique et climatique – Animée par Hichem Ben Yaïche, rédacteur en chef de NewAfrican et African Business, IC Publications : Avec Cheikh Oumar Ba, Directeur exécutif de l’IPAR et Président des think tank de l’UEMOA, Cédic Deguenonvo, Economiste du Développement, l’Afrique des Idées, Djiby Diakhatr, Directeur de Recherche, Institut Africain de Management Dakar, Claude Fischer, Directrice des Entretiens Eurafricains Et la participation de Philippe Herzog, auteur de D’une révolution à l’autre. Mémoires. – Lieu : Bureau du Parlement européen, 288 Boulevard Saint-Germain, Paris 7è – Inscription Wilfried Nikiema : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Rens. 06 72 84 13 59 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

jeudis 4, 11, 18 et 25 octobre de 11h à 12h : Reggae Live Sur Ambiance Africa Organisé par Jean-Jacques – les artistes se dévoilent en tout humilité autour de quelques vibes positives !!! http://www.africa1.com/spip.php?rubrique126 – Lieu : Africa1, 33 rue du fbg Saint-Antoine, Paris 4è, M° Nation – Rens. https://www.lesevenements.fr/evenement-reggae-live-sur-ambiance-africa-paris-1198693 https://www.facebook.com/events/214655795749631

jeudi 4 octobre de 17h à 20h : Rentrée de l’Université des Connaissances Africaines – programme : Rapport d’activité du 1er semestre, présentation des actions UCA en cours en Belgique, présentation du nouveau site UCA, présentation de la 2ème édition des ANEF 2018 à Brazzaville, Présentation du fonds de Dotation – Lieu : 1 rue Euler, Paris 8è, M° Georges V – Inscription obligatoire à Sylvie Rochas au 07.62.50.15.12 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Rens 07 69 75 24 14 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.asso-uca.org

vendredi 5 et samedi 6 octobre de 14h à 18h : Qu’est-ce que la Blaxploitation : Journées d’études organisées par Kémi Apovo, docteur en anthropologie : La Blaxploitation est un courant de cinéma des années 70 dont la majeure partie des films a comme particularité d’être centrée sur les Africains-Américains, qui sont les personnages principaux et parfois les techniciens. L’intérêt de ce courant est qu’il permet de voir, et cela sans précédent, la culture africaine-américaine dans un cinéma, à l’époque, mainstream. . – Lieu : La Colonie, 128 rue la Fayette, Paris 10è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2912

vendredi 5 octobre à 18h : Projection de Gao, la résistance d’un peuple (2018, France/Mali, 54 min) de Kassim Sanogo, en sa présence, Avant-première, Début 2012, le nord du Mali est occupé par divers groupes armés qui revendiquent la scission du pays et l’imposition de la charia. À Gao, capitale historique du nord, la résistance s’organise alors face à ces nouveaux occupants autour de mouvements de jeunes qui entreprennent de protéger leurs familles et libérer la ville. Le cinéaste va à la rencontre de celles et ceux qui ont mené cette lutte acharnée, silencieuse, et oubliée. Il témoigne d’une résistance héroïque, et rend hommage au peuple de Gao et à toutes les communautés du Nord pour leur engagement pendant l’occupation. Dans le cdre de la semaine du cinéma Francophone – Tarif : 3€ à 5€, Pass festival : 20€ – Lieu : Centre Wallonie-Bruxelle, Salle de cinéma, 46 rue Quincampoix, Paris 4è, M° Rambuteau – Rens et réservations: 01 53 01 96 96 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.cwb.fr/programme

samedi 6 octobre de 11h à 13h : Marché de commerce alimentaire du commerce équitable avec l’Association Artisans du Monde Paris – Lieu : La Ruche qui dit OUI, 22 rue de Rochechouart, Maris 9è, M° Cadet – Rens. Michèle Calamy Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

samedi 6 octobre de 14h à 18h30 : Conférence « En finir avec la Françafrique » avec 3 tables-rondes : 1) Histoire de la Françafrique à travers ses grandes crises avec Thomas Deltombe (journaliste et essayiste), Théophile Kouamouo (journaliste au Média), David Mauger (porte-parole de Survie) et Abdourahman Waberi (écrivain). Modération par Thomas Dietrich (écrivain) — 2) Persistance de la Françafrique à l’heure actuelle avec Abdelkerim Y. Koundougoumi (responsable Afrique Centrale d’Internet sans frontières), Mahamat Nour Ibedou (secrétaire général de la Convention tchadienne pour la défense des Droits de l’Homme), Bienvenu Matumo (membre de La Lucha) et Laurence Ndong (Enseignante-chercheuse, membre du collectif Tournons la Page). Modération par Makaila Nguebla (journaliste) — 3) Pour en finir avec la Françafrique et refonder le partenariat entre la France et l’Afrique avec Francis Laloupo (enseignant, journaliste à Africa n°1), Yannick J. Nambo (auteur, président de Diplo21), Kako Nubukpo (économiste) et Michèle Rivasi (députée européenne EELV). Modération par Stéphanie Hartmann (journaliste à Africa n°1) — 4) Mot de la fin par Thomas Dietrich et Michèle Rivasi. – Lieu : Au Normandy Hôtel, 7 rue de l’Echelle, Paris 1er, M° : Palais-Royal-Musée-du-Louvre – Rens. Thomas Dietrich Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

samedi 6 octobre tous les samedi de 15h à 18h : Manifestations sit in « 50 ans de dictature ça suffit » de TogoDebout pour soutenir le peuple togolais en lutte contre le pouvoir dictatorial du Togo et pour sa liberté. – Lieu : Esplanade du Trocadéro, parvis des droits de l’homme , M° Trocadéro – Rens. 06 14 88 31 21 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.togodebout.info

samedi 6 octobre de 15h30 à 18h30 : Vêtements et Textile Kamite : Dans le cadre du programme éducatif et des présentations d’Afrocentricity International, A.I. France vous convie au 1er cours interactif de l’année 6255 qui aura lieu le samedi 5 Hout Hor (6 octobre 2018) – En effet, le vêtement est entre autres choses l’une des modalités de l’expression culturelle les plus manifestes. Ainsi, dans ce cours nous aborderons de manière synthétique le port vestimentaire dans l’Afrique impériale. Nous irons ensuite à la (re)découverte des textiles kamites contemporains et nous en évoquerons en particulier les procédés et circuits de fabrication. Nous examinerons ensuite ces textiles et leur usage (vestimentaire ou décoratif) d’un point de vue symbolique et esthétique, avant de terminer par les enjeux du port vestimentaire dans la Renaissance Africaine. – Tarif : Participation libre à partir de 5€ ! – Lieu : Salle « Le Kinnor », 7 Passage Moncey, Paris 17è, M° « La Fourche », ligne 13 – Rens, Inscription 07 61 25 13 75 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.dyabukam.com

dimanche 7 octobre de 17h30 à 18h30 : Conversation avec Chimamanda Ngozi Adichie, écrivaine nigériane, auteure d’« Americanah » et du texte manifeste « Nous sommes tous des féministes » organise dans le cadre du Monde Festival et sera animée par Maryline Baumard, rédactrice en chef du Monde Afrique. Auteure engagée, elle a publié deux textes manifestes, Nous sommes tous des féministes (Gallimard, 2015) et plus récemment Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féministe (Gallimard, 2017), traduits en plus de trente langues. Chimamanda Ngozi Adichie vit entre les Etats-Unis et son Nigéria natal. – Tarif : ? – Lieu : Opéra Bastille (amphithéâtre) – Rens. https://www.lemonde.fr/festival/article/2018/06/25/conversation-avec-chimamanda-ngozi-adichie_5320828_4415198.html

mercredi 10 et jeudi 11 octobre 09h30 à 18h30 : Colloque « Les arts coloniaux Circulation d’artistes et d’artefacts entre la France et ses colonies » Dans le cadre de l’exposition Peintures des lointains (jusqu’au 6 janvier 2019), le musée du quai Branly-Jacques Chirac, le Palais de la Porte Dorée et le centre François-Georges Pariset-Université Bordeaux-Montaigne s’associent pour proposer, sur deux journées consécutives, une réflexion sur les relations coloniales à travers le prisme de la production artistique en situation coloniale et de la circulation des artistes entre la France et les territoires colonisés. Le colloque sera présidé par Sarah Ligner, commissaire de l’exposition, Dominique Jarrassé, professeur en histoire de l’art contemporain, et Frédéric Keck, directeur du département de la Recherche et de l’Enseignement au musée du quai Branly-Jacques Chirac. – Lieux : mercredi 10 au Musée national de l’histoire de l’immigration, le jeudi 11 au musée du quai Branly – Jacques Chirac (salle de cinéma) – Rens : 01 56 61 70 24 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.quaibranly.fr

vendredi 12 octobre de 20h à 22h30 : Concert : Abou Diarra + Awa Ly – Crossroads Night Organisé par Rising Bird Music – Le blues a ceci de particulier qu’il se décline dans toutes les cultures, dans toutes les langues et le Mali s’en est fait une spécialité. Abou Diarra l’utilise tantôt comme une guitare, une basse, une harpe ou une percussion, au fil de balades intimistes et nostalgiques ou de rythmes endiablés de bals poussières. En langues mandingue et bambara, il chante l’exil et le voyage. – Lieu : Pan Piper Paris 2-4 impasse Lamier, Paris 11è, M° Père lachaise – Rens. 01 40 09 41 30 http://www.pan-piper.com/live http://aboungoni.com/

samedi 13 octobre de 11h à 13h30 : Marché de commerce alimentaire du commerce équitable avec l’Association Artisans du Monde Paris – Stand de produits alimentaires équitables et bio – Lieu : Marché sur l’eau, Palace Stalingrad, Paris 19è (bassin de la Vilette) M°Jaurès-lignes 2-5 M°Stalingrad–lignes 2-5-7 – Bus 26-46-48 arrêts Jaurès ou Stalingrad – Rens. Michèle Calamy Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

samedi 13 et dimanche 14 octobre de 11h à 18h : 2e édition des Universités de la Rentrée Présence Africaine (URPA) – Cette année le thème sera: « Les Identités afro-diasporiques en actes » On le sait, et l’actualité récente nous l’a montré à de nombreuses reprises : le sujet des identités noires en France est sensible, complexe, difficile voire polémique. Il ne doit pourtant pas être abandonné à ces seules raisons. Au contraire, c’est précisément parce qu’il pose sinon problème, au moins question, qu’il faut l’aborder, avec rigueur, patience, abnégation. Présence Africaine, depuis sa création au milieu du XXe siècle, s’y attèle, et entend continuer. Mais de quoi parle-t-on au juste, lorsqu’on évoque les identités noires en France ? Organisé par Présence Africaine Editions et La Colonie – Lieu : La Colonie, 128 rue la Fayette, Paris 10è – Rens. 01 43 54 15 88 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.presenceafricaine.com/

samedi 13 octobre de 16h à 20h : Un peuple, un but, des femmes par L’association Khasso Bera : Dans la société africaine la femme à un très grand rôle elle participe à la transmission culturelle qui permet de conserver notre culture par le biais de l’éducation, son rôle est donc essentiel à la perpétuité de l’héritage culturel. En 2018, les femmes sont plus indépendantes tant financièrement que dans leur choix de vie, elles sont plus libres qu’il y a 40 ans, elles participent au développement économique mondial, elles ne sont plus spectatrices mais actrices du progrès mondial. La question que l’on se pose, c’est comment en 2018 la femme peut-elle encore participer à la transmission culturelle ? Car sans transmission la culture se perd et peut disparaître, alors comment la conserver ? Cet évènement unique en son genre sera l’occasion pour vous faire découvrir toutes les femmes de la société africaine, les entrepreneuses, les mères au foyer, les étudiantes, les épouses et comment ayant une vie active elles peuvent transmettre un héritage culturel à la nouvelle société. Venez partager un moment de spectacle entre défilé, débat et ambiance musical. Des stands d’accesoires en wax et des cosmétiques locaux venus d’Afrique seront à votre disposition. – Lieu : Unesco, 1 rue Miollis, Paris 15è – Rens. Diallo Fatoumata Présidente de l’association Khasso Bera https://www.facebook.com/khassobera/

lundi 15 octobre de 18h30 à 20h : Résistant à l’homme nouveau : la femme perverse dans l’écriture féminine angolaise avec Phillip Rothwell – Il s’agira d’analyser une série de textes écrits par des femmes, défiant le discours sur la nation construit par le Mouvement populaire de libération de l’Angola» (MPLA), qui a systématiquement porté atteinte au statut de la femme dans la société angolaise, en dissimulant l’injustice faite au genre sous le couvert d’un faux discours égalitaire. – Lieu : Salle de conférences, 39 Blv de la Tour Maubourg, Paris 7è – Rens 01 53 85 93 93 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.gulbenkian-paris.org

du mardi 16 octobre 2018 au 20 janvier 2019, du mardi au vendredi de 10h à 17h30, samedi, dimanchede 10h à 19h : Exposition « Persona grata » qui interroge la notion d’hospitalité à travers le prisme de la création contemporaine . Comment les artistes d’aujourd’hui évoquent-ils l’exil et l’hospitalité ? – Organisé par le Conseil général du Val-de-Marne (voir aussi le musée d’art contemporain du Val-de-Marne) – Tarif : de gratuit à 6€ – Lieu : Musée National de l’Histoire de l’Immigration , M° ligne 8 Porte Dorée – Tram T3a Porte Dorée – Bus 46 Place Edouard Renard – Rens. Reservation 01 43 91 64 20 http://www.histoire-immigration.fr/agenda/2018-06/persona-grata

mardi 16 octobre dès 19h : soirée de rentrée 2018 de « L’Afro – Le blog sur l’expérience noire en France » Au cours de la soirée, nous vous présenterons en exclu l’édition 2018 du projet photo Fraîches Women, avant d’enchaîner sur un live -on vous en dit plus très vite- et un dj set de Jennifer Padjemi qui nous en avait déjà fait l’honneur quand nous avons fêté le premier anniversaire de L’Afro en octobre 2016. L’artiste Estelle Prudent présentera à nouveau une partie de son travail comme ce fut le cas lors du festival. – Lieu : au Petit Bain, 7 Port de la Gare, Paris 13è, M° : Quai de la gare – Rens. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

mercredi 17, jeudi 18 et vendredi 19 octobre : Mama Festival 2018, Urbain 100% Pigalle : 120 concerts, 10 salles, 1 quartier : 10 salles très proches les unes des autres, pour se balader de concerts en concerts et enchainer les découvertes et claques musicales ! Artistes émergents en phase de devenir ou artistes confirmés en promo... Un beau mélange d’artistes français, internationaux, connus, pas connus, rock, pop, électro, folk, hip hop, et à peu près tout le reste ! – pass 3 jours Mama festival de 24 à 55€ – Lieu : Quartier de Pigalle – Rens. 01 42 38 40 47 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.mamafestival.com/fr/festival/scheduling/

mercredi 17 octobre de 8h30 à 18h30 : 13ème édition Forum National des Associations et Fondations : le rendez-vous annuel des dirigeants et responsables du secteur associatif. 4 700 visiteurs attendus, 350 experts mobilisés, 90 partenaires & exposants, 80 conférences & ateliers, 10 animations thématiques- Tarif : de 195€ à 295€ ou sur invitation – Lieu : Palais des Congrès, Paris 17è, M° Porte Maillot – Rens. 01 87 39 85 33 (du lundi au vendredi, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h) Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.forumdesassociations.com

mercredi 17 octobre de 23h45 à 0h30 : Concert de Arat Kilo, Mamani Keita et Mike Ladd dans le cadre du Mama Festival : Machine à groove, l’éthiojazz d’Arat Kilo est la rencontre de musiciens parisiens avec la fascinante richesse des musiques éthiopiennes. Sans jamais quitter les 70’ d’Addis-Abeba, le combo continue son voyage musical sans frontières. Dans « Visions of Selam », nouvel opus du gang de Paname, Mamani Keita, diva malienne, croise ses fulgurances vocales avec le spoken word aiguisé de l’américain Mike Ladd, portés par le swing ébouriffant d’Arat Kilo http://www.aratkilo.fr/ – pass 3 jours Mama festival de 24 à 55€ – Lieu : Bu palladium – Rens. 01 42 38 40 47 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.mamafestival.com/festival/tickets

jeudi 18 octobre à 18h30 : Rencontre autour de l’écrivaine Maryse Condé avec Françoise Pfaff et Xavier Luce : Pour la première fois, l’écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé, rendue célèbre par le best-seller Ségou, cette fabuleuse épopée africaine, se livre spontanément au cours de conversations à bâtons rompus avec Françoise Pfaff. Ces entretiens nous font revivre les différentes périodes de sa vie et de son oeuvre. http://www.karthala.com/lettres-du-sud/3105-entretiens-aves-maryse-conde-9782811117221.html – Lieu : Librairie Karthala, 22 boulevard Arago, Paris 13è, M° Glacière ou Gobelins – Rens. Jeannie Raymond 01 43 31 15 59 http://www.karthala.com http://www.karthala.com

vendredi 19 octobre et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des sans papiers – Depuis maintenant dix ans, malgré deux changements de gouvernement, la politique migratoire française et européenne est toujours aussi déplorable. La politique d’Emmanuel Macron n’a rien à envier à celle de ses prédécesseurs. Les expulsions continuent, y compris vers des pays dangereux comme l’Afghanistan ou le Soudan, des familles sont enfermées en centre de rétention, les demandeurs d’asile sont hébergés dans des Pradha et CAO aux conditions lamentables quand ils ne sont pas tout simplement à la rue. – Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre – Rens: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.cercledesilence-paris.org/

lundi 22 et mardi 23 octobre de 9h à 20h : Rendez-vous d’affaires « Ambitions Africa 2018 » : Destiné à promouvoir les relations commerciales entre l’Afrique, le Maroc et la France, Ambition Africa se positionne comme étant le rendez-vous d’affaires qui rassemble les acteurs économiques publics et privés ainsi que les entreprises françaises et africaines. Organisé par CFCIM – Lieu : Ministère de l’Economie et des Finances à Paris-Bercy, 209 Rue de Charenton, Paris 12è – Rens et Inscription http://www.cfcim.org/magazine/agenda-archive/ambition-africa

mercredi 31 octobre de 9h à 18h : 18ème Forum Economique International sur l’Afrique co-organisé par le Centre de Développement de l’OCDE et l’Union Africaine et en partenariat avec l’Agence Française de Développement (AFD). Chaque année, des représentants de l’OCDE et des décideurs africains, des personnes issues du secteur privé, d’universités, d’organisations internationales et de la société civile se réunissent pour discuter des transformations majeures du continent et des politiques publiques permettant de relever les défis présents et à venir de la région. La 18ème édition du Forum Afrique étudiera les thèmes de la croissance, de l’emploi, des migrations et du développement, décryptés à l’aune du dernier jalon de l’Afrique : la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf), signée le 21 mars 2018 à Kigali au Rwanda par quarante-quatre (44) pays africains. Une fois ratifiée, la ZLECAf, qui s’inscrit dans la vision à long terme de l’Union Africaine pour le développement, l’Agenda 2063, mènera à la création d’un marché unique comprenant 1,2 milliards de personnes et plus de 2 trilliards de dollars en PIB cumulé. Au même moment, un protocole sur la libre circulation des personnes a été adopté par trente (30) pays du continent. Depuis, cinq (5) nouveaux pays africains ont annoncé lors du dernier Sommet de l’Union Africaine rejoindre la ZLECAf ; élevant à quarante-neuf (49) le nombre de signataires. – Lieu : OECD Headquarters, 2 rue André Pascal, Paris 16è – Rens. OCDE 01 45 24 82 00 survey2018.oecd.org http://www.oecd.org/fr/developpement/forum-afrique/ – Inscription : https://survey2018.oecd.org/Survey.aspx?s=55a6b93e0e78477eb2ddeaea8f8b7ddc#AfricaForum

jeudi 8 novembre de 8h à 19h : Rencontres d’Affaires Francophones : Le plus grand rendez-vous d’affaires francophones est placé sous le haut-patronage du secrétaire d’état auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères. Des conférences, ateliers et un village d’Affaires Francophones vous seront proposés pour venir écouter et rencontrer des partenaires publics/privés et institutionnels francophones. Le thème de l’édition 2018 sera la « Transformation digitale pour les PME/PMI, facteur de succès à l’international ». Des délégations de pays et de zones francophones, portes d’entrée vers l’international, ainsi que plus de 1000 dirigeants d’entreprises y sont attendus. Des intervenants prestigieux et des personnalités de France et de la francophonie viendront partager leurs connaissances des affaires à l’international et dynamiser vos ambitions à l’international. Une plateforme dédiée B2B vous sera proposée pour des rencontres qualifiées dans les espaces B2B suivant vos centres d’intérêts. – Lieu Maison de la Mutualité à Paris – Rens. http://www.rencontres-affaires-francophones.com

jeudi 8 novembre de 8h30 à 19h: Africa Investment Forum & Awards : Cette journée de conférences exclusives réunira près de 500 experts de l’Afrique dans les domaines de la croissance, de l’énergie et des infrastructures, rassemblant les autorités nationales, des entreprises internationales africaines et françaises, des acteurs institutionnels et des investisseurs de premier plan, afin de créer un dialogue sur les enjeux actuels et futurs de l’investissement en Afrique entre ces différents acteurs de la chaîne de valeur. – Programme : Comment gérer la croissance et prévenir les risques en Afrique ? Quelles sources de financement pour les entreprises ? Comment recruter et former les leaders africains de demain ? Quelles sont les clés de succès des leaders en Afrique ? – Tarif : 500 à 1850€ HT – Lieu : Pavillon d’Armenonville, Allée de Longchamp, Paris 16è, M° et RERC Porte de Maillot – Rens. Déborah Arnaudy, 01 45 02 25 32 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou 01 45 02 26 66 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.africa-ifa.com

du vendredi 9 au dimanche 11 novembre : troisième édition de AKAA, Also Known As Africa – Foire internationale d’art contemporain et de design centrée sur l’Afrique – AKAA revient cette année avec la même volonté de présenter une scène artistique vibrante, animée par tous les artistes qui revendiquent un lien à l’Afrique. Dans la continuité de ses éditions précédentes, tous les types d’expressions contemporaines seront à l’honneur : sculpture, peinture, photographie, installation, performance et design. Cette année, AKAA reconsidère la carte du monde pour y placer l’Afrique en son centre et propose une cartographie des influences croisées de cette scène artistique contemporaine avec les régions du Sud Global. Ainsi se dessinent des routes qui parcourent le continent vers d’autres territoires : Amériques, Asie, Moyen-Orient. L’édition 2018 accueillera une quarantaine de galeries, avec des nouvelles venues du Portugal, d’Italie, d’Afrique du Sud ou du Maroc pour en citer quelques unes. Plus d’une centaine d’artistes seront représentés venant entre autre du Sénégal, d’Haïti, d’Éthiopie, de Cuba, de France, des États-Unis, de Corée du Sud ou encore de l’Île Maurice. – Lieu : Carreau du temple, 4 rue Eugène Spuller, Paris 3è, M° Temple ou Filles du Calvaire ou République – Rens. 06 70 21 52 17 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://akaafair.com

jeudi 22 novembre à 19h : conférence de l’essayiste António Pinto Ribeiro, Pouvons-nous décoloniser les musées ? – Lieu : Salle de conférences, 39 Blv de la Tour Maubourg, Paris 7è – Rens 01 53 85 93 93 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.gulbenkian-paris.org

Actions situées en Seine et Marne (77)

dimanche 21 octobre (à confirmer) : journée atelier découverte et pratiques des musiques traditionnelles du Zimbabwe – Lieu : Conservatoire de Lagny-sur-Marne (77) – Rens Vincent Hickman 06 51 31 60 15 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.vincentzimb.com

Actions situées dans les Yvelines (78)

mardi 9 octobre au matin : Réunion d’information « Classes numériques pour l’Afrique » Vous êtes intéressés ? (Pour mémoire, l’appel à candidatures dédié aux membres et futurs membres d’YCID est ouvert jusqu’au 21 décembre 2018) Il vous suffit de convaincre le jury. – Le kit « classe numérique » et l’accompagnement technique proposé aux 5 lauréats vous seront présentés. Par la suite, trois séances de travail organisées les mercredis 10 octobre, 14 novembre et 5 décembre vous aideront à préparer vos dossiers de candidature. – Lieu : Ecole élémentaire des petits prés, 13 rue Hector Berlioz à Elancourt (78), SNCF La Verrière – S’inscrire à la réunion du 9 octobre https://www.yvelines.fr/agenda/classes-numeriques-reunion-dinformation/

jeudi 11 octobre de 18h à 19h et tous les 2 jeudi jeudi: Cercle de silence de Versailles - qui fête à cette occasion ses 10 ans d'existance

0
0
0
s2sdefault