AGENDA DES ACTIONS AFRICAINES EN RÉGION PARISIENNE DE JANVIER 2018 - nrgui.com - Nouvelle République de Guinée

AGENDA DES ACTIONS AFRICAINES EN RÉGION PARISIENNE DE JANVIER 2018

Anniversaire, commémoration, journées mondiales …

le 1er janvier : Fête nationale du Soudan

le 1er janvier : Fête de la libération de Cuba

le 1er janvier : Indépendance (1804) d’Haiti

le 1er janvier : Jour anniversaire de l’Indépendance du Cameroun (1960)

le 4 janvier : Commémoration de lutte pour la liberté menée par le peuple du Congo Kinshasa contre le colonisateur belge et ses alliés occidentaux. Le 4 janvier 1959 fut l’aboutissement de la lutte contre le système de l’exploitation de l’homme par l’homme qui a duré 80 ans dans ce pays sans tenir compte auparavant de la traite négrière.

le 6 janvier : Journée mondiale des Orphelins de la guerre

le 12 janvier : anniversaire de la fin de la guerre du Biafra (souvenir aux victimes de la richesse de leur sous-sol)

le 17 janvier : Journée Patrice Emery Lumumba (RD Congo)

le 18 janvier 1995, le gouvernement Balladur décidait d’entraver la circulation des personnes dans l’archipel des Comores en imposant un visa d’entrée à Mayotte aux habitant·e·s des trois autres îles comoriennes (Mohéli, Anjouan, Grande Comore). Ainsi se concrétisait l’isolement de l’île de Mayotte détachée vingt ans plus tôt de l’État indépendant de l’Union des Comores à la suite d’une décision unilatérale française contestée par les Nations unies. Depuis des siècles, des petites embarcations dénommées « kwassas » allaient d’une île à l’autre tissant ainsi entre leurs populations d’importants liens sociaux, familiaux et professionnels : aucune frontière ne peut effacer de tels liens. Or, avec le « visa Balladur » ces voisins comoriens sont devenus des « étrangers » potentiellement « clandestins » s’ils/elles persistent à circuler dans leur archipel commun. Ce dispositif n’a pas stoppé les déplacements ou les retours consécutifs à une expulsion vers Mayotte, mais a eu pour conséquence directe la mort en mer de milliers de personnes.

le 21 janvier : Journée mondiale des Câlins

le 24 janvier : Anniversaire de la mort d’un jeune malien suite à son passage au commissariat de police de Courbevoie (92)!. Il ne s’agit pas pour l’association Vérité et Justice pour Abou Bakari Tandia de simplement commémorer ce drame, ni d’accuser à priori la police soumise à la pression de la politique des quotas, mais d’aider à éviter, qu’à l’avenir, d’autre Tandia ou Dupond ne soient à leur tour victime. Rens. abtandia@free.fr

le 26 janvier : Journée mondiale de la Douane et sur l’Éthique

jeudi 1er et vendredi 2 février puis jeudi 8 et vendredi 9 février de 9h à 13h : Formation 4 jours Economie Sociale et Solidaire : Ce programme de 4 jours est ouvert à toutes les personnes qui souhaitent découvrir le secteur de l’ESS et obtenir les clés pour entreprendre, rejoindre ou reprendre une entreprise sociale. Grâce à la pédagogie des Alchimistes fondée sur l’intelligence collective, vous allez apprendre de façon pratique et créative et ainsi acquérir tous les outils pour entreprendre dans le milieu de l’ESS. Coût de la formation et prise en charge : 1 200 € – Possibilité de prise en charge par votre OPCA si vous êtes salarié ou par le pôle emploi si vous êtes chômeur sous présentation d’un devis et du programme de formation. Nous offrons 2 heures de coaching – Pour les personnes qui référenceront des amis pour cette formation. 12 places limitées: fermeture des inscriptions le 22 Janvier 2018 ! – Lieu : A bord du Fabulus (en Ile de France) Nous vous confirmerons le lieu exact 1 mois avant la formation – Rens. Inscription sur : hello@les-alchimistes.com ou chris@les-alchimistes.com

Actions situées à Paris (75)

jusqu’au 8 janvier 2018 Exposition « Nous et les autres » – Cette initaitive pédagogique de lutte contre le racisme particulièrement adaptée pour un public jeune, La CNCDH (Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme) a participé à son élaboration. – Lieu : Musée de l’Homme à Paris, M° Trocadero – Rens. http://www.slate.fr/podcast/151403/nous-autres-ce-quest-racisme-quotidien

jusqu’en juin 2018, tous les 1er lundis du mois, de 19h à 21h : Cours de droit du travail – Depuis 2003, avec le soutien de l’Union syndicale « Solidaires », ces cours de droit du travail sont animés bénévolement par des syndicalistes de diverses organisations, des agents de l’inspection du travail, des avocat-e-s, juristes, universitaires… Ils sont ouverts à tout-e-s (salarié-e-s, étudiant-e-s, retraité-e-s, chômeur-se-s, etc.), quel que soit le niveau d’instruction, et rien n’est demandé aux participants. – Lieu : Bourse du travail de Paris: 3 rue du Château d’eau, M° République et annexe Turbigo, 67 rue de Turbigo , M° Arts et métiers, Temple ou République – Rens. 06.79.72.11.24 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.stop-precarite.info

jusqu’au dimanche 21 janvier 2018, mardi, mercredi, dimanche de 11h à 19h, jeudi, vendredi, samedi de 11h à 21h, Fermeture le lundi : Expositions temporaires de la galerie jardin : « les forêts Natales : Arts d’Afrique équatoriale atlantique : Au cœur de l’Afrique équatoriale atlantique, l’aire culturelle embrassant la République gabonaise, la République de Guinée équatoriale, le Sud du Cameroun et l’Ouest de la République du Congo, est une région de grande tradition sculpturale. Le génie plastique des artistes Fang, Kota, Tsogo ou Punu s’est notamment illustré dans une sculpture religieuse liée au culte des ancêtres et aux masques d’esprit. Des arts majeurs qui, dès leur découverte au début du XXe siècle par des artistes comme Picasso, Derain ou Braque, ont été déterminants dans la constitution du regard moderne en Occident. À travers une sélection d’œuvres emblématiques, l’exposition propose d’explorer les correspondances, mutations et particularités de la production artistique des nombreux groupes peuplant une vaste zone formée au gré des migrations. Tarif : de 12€ à 7€ – Lieu : Musée du Quai Branly , 37 Quai Branly, Paris 7è, M° Alma Marceau – Rens. 01 56 61 70 00 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.quaibranly.fr/

jusqu’au 31 janvier 2018 du mardi au vendredi de 10h30 à 18h : Expo Kassa Mfoubou, artiste gabonais qui présentera en exclusivité, ses dernières œuvres. Kassa ne s’enferme pas dans une catégorie ou un courant artistique unique. Du cubisme à l’abstraction, il sait partager son univers doux et chaleureux sous de nombreuses formes. – Lieu : Librairie Galerie Congo, 23 rue Vaneau, Paris 7ème – Rens. 01 40 62 72 80 Sylvain Mpili Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.http://www.librairiegaleriecongo.org

jusqu’au 25 février 2018 du mardi au dimanche de 11h à 20h, le mardi jusqu’à 22h (horaires particuliers les 8, 10, 11 nov, 11 janv, 17 fev) . : Expo Malick Sidibé Mali Twist, hommage au photographe malien un an après la disparition de l’artiste le 14 avril 2016 – Véritable plongée dans la vie de celui qui fut surnommé « l’œil de Bamako », cet ensemble exceptionnel de photographies en noir et blanc révèle comment Malick Sidibé a su saisir la vitalité de la jeunesse bamakoise et imposer son style unique. À côté d’œuvres iconiques, l’exposition montre pour la première fois un vaste ensemble de photographies vintage et de portraits d’une beauté intemporelle, retrouvés dans les archives de l’artiste. Pendant toute l’exposition, les Soirées Nomades invitent des artistes, des musiciens et des penseurs maliens, toutes générations confondues, à dialoguer avec l’oeuvre de Malick Sidibé : Concerts, bals populaires, marionnettes traditionnelles, studio photo ambulant ou encore rencontres autour de la musique et de la danse – Tarif de grtuit à 12€ – Lieu : Fondation Henri Cartier-Bresson, 261, boulevard Raspail, Paris 14ème, M° Raspail – Rens 0)1 42 18 56 50 Infos pratiques : https://www.fondationcartier.com/#/fr/art-contemporain/26/expositions/2644/actualites/2909/malick-sidibe/

jusqu’au 13 janvier de 10h à 19h : Neuvième et dernier volet de « Paris – Cotonou – Paris », riche en découvertes : 39 artistes, de tous horizons, se sont succédé dans les deux galeries depuis le lancement de ce grand hommage au Bénin ! Ils nous ont montré la richesse et le dynamisme de ce pays et tout particulièrement du Centre Arts et Cultures de Cotonou, où beaucoup de ces artistes sont partis en résidence et y ont nourri leur inspiration de rencontres et d’échanges. Pour clore ce beau programme, la galerie du 41 rue de Seine présentera les artistes taïwanais A-Sun Wu et Paloma Chang, qui ont rapporté de leur résidence au Centre un ensemble de tableaux et de sculptures en bois, céramique et verre, empreint de leur fascination pour l’Afrique, ses peuples, ses couleurs, sa spiritualité… Un dialogue passionnant entre l’art brut et expressionniste d’A-Sun Wu et celui tout en délicatesse de Paloma Chang. Au 35 rue de Seine ce seront les œuvres de Bruce Clarke qui évoqueront les grandes figures de l’émancipation de l’Afrique mais aussi certains de ses plus grands drames comme le génocide des Tutsi du Rwanda. Aston quant à lui présentera des sculptures faites d’objets de récupération qui sous l’apparence enjouée de musiciens ou d’animaux dénoncent les excès de la société de consommation. – Lieu : Galerie Vallois, 41 et 35 rue de Seine, Paris 6è, M° St Germain des prés ou Mabillon – Rens. 01 43 29 50 84

jusqu’au 5 janvier 2018 : Exposition des œuvres de José Kalala, Artiste sculpteur,peintre,céramiste et dessinateur – Lieu : La Maison des Artistes, 11 rue Berryer, Paris 8è – Rens. : 01 42 25 06 53 contact@lamaisondesartistes.frou 06 18 44 96 66 jokaba6@gmail.com

mercredi 3 janvier et tous les mardi à 19h : Réouverture des permanences en droit d’asile et des étrangers de la Clinique Juridique de Paris – Les permanences sont gratuites et tenues par des bénévoles. D’autres horaires et un contact par internet sont tout à fait possibles. Nous faisons toutes les étapes de la demande d’asile, tous les recours contre le refus de visa, les procédures de régulation, la naturalisation etc. Nous ne faisons pas de recours contre les OQTF – Lieu « Les Patios » 5 place de la Sorbonne, Paris 5è – Rens. Directrice du pôle: Liza Choy, Co-directeurs du pôle: Yannis Smaali et Sarah Salah pôCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.http://cliniquejuridiquedeparis.com/nous-solliciter/http://cliniquejuridiquedeparis.comhttps://www.facebook.com/cliniquejuridiquedeparis/?ref=br_rs

jeudi 4 et vendredi 5 janvier 2018 : Appel à signatures pour la saisine du Tribunal Permanent des Peuples (TPP) sur la violation des droits humains des personnes migrantes et réfugiées, et son impunité Le TPP a pour objectif d’identifier et de juger la chaîne de responsabilités sur la violation des droits humains tout au long des trajectoires migratoires et ce « par le bas », en se fondant sur l’expérience des personnes les plus impliquées et directement affectées, les organisations de personnes migrantes et réfugiées et les organisation de solidarité et de défense des droits humains. La session inaugurale a eu lieu à Barcelone les 6 et 7 juillet 2017. D’autres sessions sont notamment prévues en Europe (à Palerme en Italie, en France à paris, en Grande Bretagne, à Londres), en Amérique Latine (Mexique, Colombie) ; en Afrique (Johannesburg). La session de clôture aura lieu à Mexico fin 2018. Une liaison sera organisée avec le Forum Social Mondial des Migrations (Mexico, novembre 2018). La session de Paris du TPP est organisée par la Transnational Migrant Platform Europe (TMP-E), le TNI (Transnational Institute), FAL (France Amérique Latine) et le CEDETIM (Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale). L’acte d’accusation sera préparé et coordonné par le GISTI. Les conclusions et la sentence seront lues, le dimanche 7 janvier 2018 à la clôture du Festival Moussem de l’immigration et de la Tricontinentale, à Gennevilliers. La session de Paris portera sur la politique de l’Union Européenne et des Etats européens en matière de migrants et des frontières ; particulièrement le cas de la France. Le Tribunal permettra d’écouter et de rendre visibles les cas de violations des droits des personnes migrantes et réfugiées ; d’enregistrer les propositions des communautés de personnes migrantes et réfugiées ; d’analyser conjointement les causes des déplacements forcés des personnes migrantes et réfugiées ; de déterminer les responsabilités des gouvernements, Union Européenne et autres organismes européens inclus. Les associations, organisations, collectifs et réseaux qui souhaitent s’associer à la saisine de la session de Paris du TPP peuvent enregistrer le nom de leur association, le lien si vous avez un site web, le nom d’un correspondant et son mail. – Lieu : Centre International de Culture Populaire (CICP), 21 ter rue Voltaire, Paris 11è, M° : Rue des Boulets (ligne 2) ou Nation (ligne 2, RER A) – Rens. 01.45.88.22.74 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://intercoll.net/Tribunal-Permanent-des-Peuples – Rens média : Elise de Menech : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 07.50.30.64.27, Justine Festjens : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 06.69.21.47.94, Glauber Sezerino : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., 06.59.61.25.49

samedi 6 janvier à 21h : Concert de François Essindi : François Essindi a réuni autour de lui, au fil du temps, des musiciens, des machines et avec l’expérience il met sur pieds un un concept. C’est la «Tag Ekang Music Expériences… » Les musiciens : Sabine Boyer/ Flûtes traversières Mivsam Noiman/ Violon Nathalie Durand/ Guitare Basse Aude Gillibert/ Flûtes Francois Essindi/ Chant, Harpes traditionnelles, percussions Technicien Son/Samuel Lardillier – Lieu : 74 du boulevard de charronne, Paris 20è – Rens. Réservation Ongung Ndong 06 95 67 28 15 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.abakuya.nethttp://www.association-akiba.fr ou 06 63 01 54 51

lundi 8 janvier de 19h à 20h et tous les lundis soirs : Ateliers de musique africaine avec François Essindi (Ongung Ndong) – Tarif 10€ pour 1 heure, inscription à l’asso : 5€ – Lieu : Théâtre Aleph, 30 rue Christophe Colomb à Ivry sur Seine, M° ligne 7, Direction mairie d Ivry sur Seine. Descente Pierre Et marie Curie, Vous y êtes En 5 Minutes Oú tramway 3 Descente Maryse Bastié Puis Bus 132, descente deuxième arrêt – Rens. Réservation Ongung Ndong 06 95 67 28 15 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.abakuya.nethttp://www.association-akiba.fr

mardi 9 janvier de 8h30 à 10h30 : Sahel, Libye : quel rôle pour la France, quel rôle pour l’Europe ? avec : Vincent Cochetel, Envoyé spécial du HCR en Méditerranée centrale, Pascal Teixeira Da Silva, Ambassadeur chargé des migrations, Thierry Le Roy, Président de France terre d’asile et comme modérateur : Pierre Henry, Directeur général de France terre d’asile – Lieu : IRIS (Institut des relations internationales et stratégiques), 2 bis rue Mercœur, Paris 11è – Rens Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.france-terre-asile.org/accueil/ftda-actu/a-faire-petit-dejeuner-france-terre-d-asile

mardi 9 janvier de 13h à 15h : Intro au Séminaire de formation à la recherche en Afrique (SéFRA) organisé par Hervé Pennec, chargé de recherche au CNRS (IMAF), Fabienne Samson, chargée de recherche à l’IRD (IMAF), Elena Vezzadini, chargée de recherche au CNRS (IMAF). – Cet enseignement pluridisciplinaire de formation à la recherche par l’expérience de la démarche scientifique est destiné aux étudiants de master et de doctorat travaillant ou non sur l’Afrique. Le séminaire s’appuie sur des recherches récentes ou en cours, et montre comment se constituent les objets d’analyse et les productions des savoirs des chercheurs travaillant sur l’Afrique, tout en étant attentif à l’évolution des méthodes et à la multiplicité des pratiques de terrain. Pour rendre compte de la diversité des disciplines et des problématiques des études sur les mondes africains, l’enseignement portera sur les travaux d’enseignants-chercheurs invités qui, à tour de rôle, viendront exposer leurs méthodologies d’enquête, de terrain, de recherche, d’écriture, etc. Les objectifs seront de montrer comment les concepts produits par les études sur les mondes africains s’actualisent en fonction des reconfigurations des sociétés, comment les méthodologies doivent s’adapter aux terrains en mutation, et de quelle manière le renouvellement des approches contribue à d’autres intelligibilités des situations africaines dans le temps et dans l’espace.- Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens fabienne.samson(at)ird.fr, herve.pennec(at)gmail.com, elenavezz(at)gmail.comhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2173

mardi 9 janvier et tous 2e, 4e et 5e mardis du mois de 15h à 17h : Guerres électorales ou violences électorales ? – Le séminaire approfondira l’analyse des mécanismes qui concourrent définitivement à la légitimation des gouvernants dans le cadre des élections au suffrage universel. On entend par légitimité, la capacité de l’élu à incarner aussi des dynamiques qui contribuent principalement à la reproduction de la totalité politique. De manière heuristique, les cas africains montrent que le vote, comme règle numérique de décision, ne suffit pas pour arrêter ce processus de choix. Ils indiquent que d’autres dispositifs participent à la consolidation de la prise du pouvoir étatique par les élus. – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2160

mardi 9 janvier 2018 de 16h à 19h : Anthropologie politique de la mémoire :Discussion de textes avec Sabina Loriga (EHESS) : «  »Le temps du trauma in Mrs. Dalloway de Virginia Wolf et Austerlitz de W. G. Sebald » – Ce séminaire en anthropologie politique de la mémoire vise à explorer les pratiques mémorielles et les usages du passé pour l’action politique, au sens large d’engagement dans la vie publique. – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : marie-aude.fouere(at)ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2157

mardi 9 janvier de 18h30 à 20h30 : Les djihads des XVIIIe et XIXe siècles au Sahel avec Abdel Wedoud Ould Cheikh, Anthropologue, Professeur émérite, Université de Lorraine, « Shurbubba, fin du XVIIe siècle (Mauritanie) : une lointaine étincelle saharienne des djihads sahéliens des XVIIIe-XIXe siècles ? » – et – « Au Sahel : des révolutions musulmanes du XVIIIe siècle (Sénégal, Guinée) aux djihads expansionnistes et au « second esclavage » du XIX e siècle (Nigeria, Mali, Cameroun…) » avec Jean Schmitz, Anthropologue, Directeur de recherche, IRD, IMAF – Dans le cadre du cycle de conférences publiques « Afriques : sociétés en mouvement » – Lieu : EHESS Amphithéâtre François Furet, 105 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2204

mercredi 10 et jeudi 11 janvier de 9h30 à 16h30 : Colloque Penser les commémorations comme des espaces de pratiques ritualisées au croisement d’une approche historique et anthropologique. Organisé par Ghali Beniza et Victor Barros – L’objet de ce colloque consiste à analyser la variété des mises en forme kinésiques, énonciatives et figuratives de la mémoire entendue telle une représentation actualisée du passé, au sein des espaces dits lusophones. – Lieu : Maison des Sciences de l’Homme, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris 6è, 1er sous-sol, salle 09 – Rens. 01 53 63 61 50 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2411

mercredi 10 janvier de 10h à 13h et tous les mercredis jusqu’au 6 juin : La pratique rituelle : configurations classiques et contemporaines Séminaire de Michael Houseman, directeur d’études de l’EPHE (imaf). – Lieu : EHESS, salle AS1_05, 54 bd Raspail, Paris 6è – Rens. jmichaelhouseman(at)gmail.comhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2229

jeudi 11 janvier 2018 de 10h à 13h : « Enfance et genre en contexte de pauvreté : trajectoires et aspirations de jeunes travailleurs migrants en Afrique de l’Ouest » avec Mélanie Jacquemin, LPED, IRD, Université Aix Marseille Université – dans le cadre du séminaire « Dynamiques du genre en Afrique » – Il s’agira de saisir les modalités selon lesquelles les sociétés africaines, les Africain-e-s en migration ou les Européen-ne-s en contexte africain définissent les identités et les assignations de genre, et organisent les rapports sociaux de sexes. Si l’un des postulats est que toute relation sociale est genrée, on s’attachera cependant à souligner la fluidité des identités de genre – y compris masculines – sans oublier que d’autres variables (statut, classe, âge…) sont toujours à l’œuvre dans l’élaboration des relations sociales d’altérité, des rapports interpersonnels, comme des identités personnelles.- Lien : IMAF / Site Malher, 9 rue Malher, Paris 4è – Rens. annedoquet(at)yahoo.franne.hugon(at)wanadoo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2159

vendredi 12 janvier de 10h à 13h : Guerres, conflits et sociétés au XXIe siècle. Dans la période contemporaine, la guerre semble avoir changé de visage au point qu’on hésite désormais à la nommer. Considérant que l’opposition classique entre guerre et paix se brouille dans le contexte stratégique actuel, de nombreux auteurs préfèrent parler de « conflits », de « violence » et d’« intervention » pour désigner une réalité complexe où les États semblent avoir perdu le monopole sur l’usage de la force armée. Que s’est-il passé ? Peut-on parler d’une « fin de la guerre » ? Doit-on renoncer au concept ? Comment alors caractériser les conflits armés d’aujourd’hui ? – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens.: bazengui(at)ehess.fr, eldubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2161

vendredi 12 janvier de 11h à 13h : « Brazzaville 1971 : le Black Panther Partyet la fluidité des révolutions ». En 1971, Eldridge Cleaver, Ministre de l’information du parti des Panthères noires (Black Panther Party for Self-Defense, BPP) et fondateur de son antenne internationale mène une délégation dans la capitale de la République Populaire du Congo, Brazzaville. Après deux ans passés à Alger, Cleaver espère relocaliser la section internationale du BPP en Afrique sub-saharienne et ancrer le Black Power Movement dans une révolution africaine. Le propos de cette communication est de retracer le voyage de cette délégation tel qu’il a été relaté par les rares sources disponibles sur le sujet : un film documentaire de Bill Stephens intitulé Congo Oye et plusieurs essais rédigés par Eldridge Cleaver dont Revolution in the Congo. Il est de discuter des représentations d’une révolution noire puis globale portée par ces nationalistes américains qui, à Brazzaville, viennent défendre l’idée d’une fluidité des révolutions et d’un cosmopolitisme insurgé fondateur d’une lutte transnationale. Avec Sarah Fila Bakabadio (Maître de Conférences à l’Université de Cergy Pontoise) – Dans le cadre du Séminaire « Les arts en Afrique et dans ses diasporas » : pratiques, savoirs, mobilités organisé par Claire Bosc-Tiessé, chargée de recherche au CNRS (IMAF), Carlo Celius, chargé de recherche au CNRS (IMAF), Anne Doquet, chargée de recherche à l’IRD (IMAF), Christine Douxami, maître de conférences à l’Université de Besançon (IMAF), Éric Jolly, chargé de recherche au CNRS (IMAF), Anne Lafont, directrice d’études de l’EHESS (en cours de nomination) (CRAL-CEHTA ), Dominique Malaquais, chargée de recherche au CNRS (IMAF). – Lieu : Salle 10, 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens. annedoquet(at)yahoo.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2167

vendredi 12 janvier de 14h à 18h : Séminaire « Le rituel dans tous ses états » organisé par Marie Miran-Guyon, maître de conférences de l’EHESS (IMAF) et Emmanuelle Kadya Tall, chargée de recherche à l’IRD (IMAF). Ce séminaire sera consacré à l’actualité de la recherche sur les rituels, à partir des rituels religieux et de l’espace géographique de l’Afrique et de ses diasporas, sans s’y limiter. Les rites et les rituels seront envisagés de manière dynamique dans tous leurs états, textuels, corporels, matériels, socio-culturels, politico-idéologiques, artistiques, psychiques, imaginaires et autres : un prisme singulier éclairant par une pluralité d’angles analytiques la complexité du fait religieux dans ses divers environnements. Le séminaire interrogera les conceptions et pratiques rituelles de toutes les traditions religieuses, à la fois religions du livre (islam et christianisme), religions dites traditionnelles et autres formes de spiritualités, dans l’exigence de n’en essentialiser aucune en tenant compte de leurs diversités internes, de leurs transformations dans le temps et l’espace et de leurs interactions, explicites ou implicites, brouillant parfois les lignes des frontières interreligieuses. Tout en faisant la part belle à l’anthropologie, le séminaire convoquera aussi l’histoire et la géographie pour croiser les approches disciplinaires sur les multiples déclinaisons des rituels. Les séances de quatre heures, organisées autour de deux conférences en miroir, favoriseront la comparaison et la mise en controverse. – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. Marie.Miran(at)ehess.frkadya.tall(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2165

vendredi 12 janvier 2018 de 15h à 17h : Anthropologie et historicité. Le sahel à l’envers : Dans ce séminaire, on s’efforcera de proposer des pays du Sahel contemporain (Sénégal, Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad), une image différente de la doxa prévalente. Actuellement l’attention des médias est focalisée principalement sur le terrorisme et le djihadisme qui affectent toute cette zone. La réalité de ces pays est toutefois largement différente : il ne s’agit pas en effet d’opposer les méchants djihadistes « blancs » du Nord aux populations pacifiques « noires » du sud de ces pays mais de mettre au jour les relations entre les différentes régions de ces différents pays, ainsi que les causes politiques et économiques sous-jacentes à ces affrontements et que l’on ne saurait réduire à des conflits religieux entre un islam radical, salafiste ou wahhabite et un islam soufi et tolérant ou à de simples luttes ethniques. – Lieu : salle 1 Lieu : salle 1 du 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens. amselle(at)ehess.fr, anne.doquet(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2156

vendredi 12 janvier de 19h à 20h30: Ateliers danse improvisation avec Katherine Joséphau et Roland Nzonzi aux percussions – Tarif : 16, tarif intermittent, étudiant, sur justificatif – Gratuité enfants, adhésion annuelle 16€ – Lieu : Studio One Step 18-20 rue du faubourg du temple, Paris 11è, Laissez-nous un message et vos coordonnées pour recevoir le code d’entrée. – Rens. Inscription 01 40 95 84 30 siguine@siguine.fr

samedi 13 janvier à partir de 19h30 : 3ème édition du dîner de vœux et de Gala 2018 du Haut Conseil des Béninois de l’Extérieur (section France : HCBE-F) au menu : des plats et spécialités Béninoises et de nombreuses surprises Tarif 35€, 65€ pour un couple – Lieu : 7 rue Pierre Girard, Paris 19è, M° Laumière, ligne 5 – Rens : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Réservations : (virement bancaire ou espèces) Mr Jean Eudes Zoumenou : 06 17 86 14 94, Mr Euloge Tito : 06 12 75 33 84, Mr Kamel Rodrigue Adda : 06 68 91 78 88 RIB HCBE Section France : 18206 00223 44265196001 58 ou par chèque à l’ordre de HCBE Section France à : HCBE Section France, 20 rue Edouard Pailleron, 75019 Paris. Avec indication de : Nom, Prénom, Courriel, Téléphone et Adresse, Avant le 03 janvier 2018

lundi 15 janvier de 10h à 17h : Actualité de la recherche en Afrique de l’Est, Afrique australe et dans l’océan Indien : Les intervenants (doctorants, postdoctorants, enseignants-chercheurs) présenteront leurs recherches ou des ouvrages et textes majeurs, publiés récemment, portant sur cette vaste zone de l’Afrique et de l’océan Indien. Ce séminaire sera un lieu d’échanges interdisciplinaires qui favorisera la diffusion des travaux et des connaissances sur les pays d’une Afrique faiblement visible dans l’espace universitaire francophone, et de ses liens avec les pays de l’océan Indien. Il se caractérise par un intérêt marqué pour les circulations ou la démarche comparatiste, le croisement des regards disciplinaires sur un même objet, et une réflexion sur les méthodes et pratiques d’enquête et sur les modalités de restitution. Il s’adresse aux étudiants de Master, aux doctorants et aux chercheurs travaillant sur cet espace. – Lieu : Salle BS1_28, Paris 1 Panthéon-Sorbonne (IMAF), 54 bd Raspail, Paris 6è – Rens; marie-aude.fouere(at)ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2155

lundi 15 janvier et tous les 1er et 3e lundis du mois de 15h à 18h : Séminaire « Les Afriques dans la longue durée : acteurs, savoirs, pratiques » organisé par Elikia M’Bokolo, directeur d’études de l’EHESS (IMAF) et Catarina Madeira Santos, maîtresse de conférences de l’EHESS (IMAF). Cette année le séminaire reprendra le programme d’identification et d’analyse de « faits » – issus des initiatives internes à l’Afrique ou coloniales – qui ont fonctionné en tant que puissants accélérateurs de changement social dans les sociétés africaines, que ce soit au niveau régional, continental ou global. – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens; cmadeira(at)ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2166

lundi 15 janvier de 19h30 à 21h30 : Portes ouvertes à l’institut Longo animé par Elima : Atelier découverte de la danse traditionnelle « Longo » en Lingala signifie « ancre ». La danse africaine est une danse initiatique d’ancrage, ancrage dans l’Être. C’est l’acceptation du monde de la matière dans l’expérience de nous-mêmes. La matière cohabite avec le spirituel. Ce ne sont pas deux mondes qui s’affrontent, mais deux mondes qui coopèrent. L’un ne va pas sans l’autre. – Participation libre – Lieu : Espace Longo Paris Adresse : 66 rue Pelleport, Paris 20è, M° Pelleport, Porte de Bagnolet ou Gambetta – Inscription obligatoire 06-34-48-64-62 , 06 22 99 85 65 : coordinationlongo@gmail.com Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.http://www.longo-danse-ancrage.com

mardi 16 janvier de 13h à 15h: Séminaire de formation à la recherche en Afrique (SéFRA) avec Marie-Aude Fouéré, anthropologue (IMAF-EHESS)- Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens fabienne.samson(at)ird.fr, herve.pennec(at)gmail.com, elenavezz(at)gmail.comhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2173

du mardi 16 au vendredi 19 janvier de 20h à 21h25 : Kalakuta Republik, Concept, chorégraphie de Serge Aimé Coulibaly pour rendre hommage à Fela Kuti, le chanteur nigérian emblématique. Fela, l’artiste provocateur aux propos dérangeants, aux actes subversifs, au génie enfiévré… Fela l’insoumis et son afrobeat rebelle. Fela, le « Black President » et sa république de Kalakuta, symbole de résistance et d’indépendance dans le Nigeria de l’oppression. Kalakuta est le nom d’une prison où il fut incarcéré : un nom qu’il a lui-même détourné pour le donner à sa résidence, à sa république des utopies. Au cœur de Kalakuta, au cœur du spectacle, le Shrine, ce lieu de vie, tout à la fois bar, temple de prières, scène, espace d’excès et de liberté où se produisait Fela, tour à tour agressif et suggestif, envoûtant et entêtant. Du noir et blanc à la couleur, du collectif à l’individuel, le spectacle invite à la réflexion sur le rôle des leaders, leur pouvoir de fascination. Une recherche sur l’engagement du musicien, son aura, à portée de rage et de soufre. – Lieu : Le Tarmac – La scène internationale francophone – 159 avenue Gambetta, Paris 20è, M° Saint-Fargeac – Rens. 01 40 31 20 96 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Réservation 01 43 64 80 80 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.http://www.letarmac.fr – Billetterie du mardi au vendredi, de 14h à 18h, et les soirs de spectacle, de 19h à 20h15.

mercredi 17 janvier à 22h : Rencontre : 20 ans après sa mort, l’œuvre et l’héritage de Fela Kuti : Rencontre, à l’issue du spectacle, avec le chorégraphe Serge Aimé Coulibaly et François Bensignor, journaliste musical, ancien directeur du Centre d’information des musiques traditionnelles et du monde à l’IRMA et auteur de Fela Kuti, le génie de l’afrobeat (éditions Demi-Lune, 2012). – En entrée libre – Lieu : Le Tarmac – La scène internationale francophone – 159 avenue Gambetta, Paris 20è, M° Saint-Fargeac – Rens. 01 40 31 20 96 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Réservation 01 43 64 80 80 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.letarmac.fr

jeudi 18 janvier et 1er et 3e jeudis du mois de 11h à 13h jusqu’au 7 juin 2018 : Pour une anthropologie visuelle pluridisciplinaire et multimédia – Séminaire de Jean-Paul Colleyn, directeur d’études à l’EHESS (IMAF) – L’interrogation central porte sur les représentations telles qu’elles sont véhiculées, dans le monde entier, par les films, les vidéos, les nouveaux médias. Il s’agit de décloisonner le film documentaire et son sous-genre « ethnographique » afin d’ouvrir de nouvelles perspectives de recherche, en prenant comme point de départ les supports et les dispositifs mobilisés pour fabriquer l’image telle qu’elle est proposée par ses créateurs. – Lieu : EHESS, salle 8, 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens. elisabeth.dubois(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2228

vendredi 19 janvier et chaque 3ème vendredi du mois de 18h30 à 19h30 : Rassemblement du Cercle de Silence à Paris contre le traitement inhumain des sans papiers – Vous pouvez vous joindre au cercle à tout moment, même pour seulement quelques instants. Par notre participation au cercle de silence, nous voulons dénoncer les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle. Nous en appelons à la conscience de tous et vous invitons à rejoindre le cercle de silence place du Palais-Royal – Cercle composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : AARAO les Messagers, AI, CCFD, CFDT-Terre Solidaire, Cercle de Résistance, Paris-Sud CGT, Cimade, FEP, LDH, MAN, MIR, Mission Populaire Evangélique, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens-Immigrés, Réseau franciscain Gubbio, Résister aujourd’hui, RESF, Secours Catholique, Syndicat de la Magistrature …… – Lieu : Place du Palais Royal, Paris 1er, M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre http//www.cerclederesistance.fr

vendredi 19 janvier à 19h : Conférence dîner « L’Afrique est en train d’inventer la banque de demain » ! Actuellement présent dans 22 pays, le groupe Société Générale est l’une des premières banques internationales de l’Afrique. Dans un continent où le faible taux de bancarisation (mois de 20 %) constitue un challenge majeur d’inclusion financière, le groupe Société Générale, ambitionne de prendre part à la révolution du mobile money. Quelles sont les ambitions du groupe SG pour l’Afrique ? quelle place pour sa diaspora ? Venez profiter autour d’un dîner, de l’éclairage de Monsieur Alexandre Mayamat, Responsable de la région Afrique/Asie/Méditerranée et Outre-Mer de Société Générale. – Lieu : Hotel Marriott, 70 av des Champs-Elysées, Paris 8e – Rens « Club Efficience » news@club-efficience.com

samedi 20 janvier de 13h à 16h : Stage de Danse de Guinée animé au son des percussions par Dian Camara à Micadanses : Issu d¹une famille de griots, Dian commence à jouer et danser à Conakry auprès de son père, Mamadou Nylon Camara, fondateur de l¹Ensemble instrumental de Guinée. Sa connaissance approfondie de la musique et de la danse traditionnelle est renforcée par une disposition naturelle à l¹enseignement et un vrai sens du partage. Au programme donc de ce stage : la passion de la danse, de très beaux pas et une énergie communicative ! – Participation : 35€ – Lieu : Micadanses (studio May B), 15 rue Geoffroy-L’Asnier, Paris 4è, M° Saint-Paul ou Pont-Marie – Rens. et inscriptions : Maryse 06 14 38 81 11 ou mzal@club-internet.fr

mardi 23 janvier de 13h à 15h: Séminaire de formation à la recherche en Afrique (SéFRA) avec Alexis Roy, anthropologue, (IMAF-CNRS)- Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens fabienne.samson(at)ird.fr, herve.pennec(at)gmail.com, elenavezz(at)gmail.comhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2173

mardi 23 janvier de 16h à 19h : Anthropologie politique de la mémoire :Discussion de textes ave Arnauld Chandivert (Université Paul Valéry, Montpellier) : « La tentation des origines : l’histoire « comme les autres » de l’ethnologie de la France » – Ce séminaire en anthropologie politique de la mémoire vise à explorer les pratiques mémorielles et les usages du passé pour l’action politique, au sens large d’engagement dans la vie publique. – Lieu : IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens : marie-aude.fouere(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2157

jeudi 25 et vendredi 26 janvier 2017 : Formation du Gisti sur le droit d’asile: Partie 1. Les politiques européennes de l’asile et les sources juridiques – Partie 2. L’exercice du droit d’asile en France et contentieux – Partie 3. Recours devant la CNDA et droits des bénéficiaires d’une protection :e – Session de 2 jours Tarif : 380 € :Les inscriptions ne peuvent se faire que par courrier accompagné de votre règlement.à renvoyer au Gisti au Gisti, 3 villa Marcès 75011 Paris : les formations du Gisti s’inscrivent dans le cadre de la formation permanente (n° de déclaration à la préfecture : 11.75.10424.75). Les formations peuvent être comptabilisées au titre de la formation continue des avocat⋅e⋅s. Elle peut être prise en charge en partie par le FIF-PL. – Pour des formations à titre individuel sont invitées à prendre contact avec le Gisti. – Lieu à confirmer à l’inscription – Rens : 01 43 14 84 82 ou 83, Fax 01 43 14 60 69 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.gisti.org

jeudi 25 janvier de 17h à 20h: Maitatsine and Boko Haram movements under the changing conditions of globalization avec Paul Lubeck, University of California at Santa Cruz – Dans le cadre du séminaire « Islam et radicalité en Afrique et en Asie » – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. dawod.hosham(at)gmail.comMarie.Miran(at)ehess.fr, marc-antoine.perouse-de-montclos(at)ird.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2164

vendredi 26 janvier de 11h à 13h : « Comment lier folklore, patrimoine immatériel et art contemporain à l’heure du panafricanisme ? «  A partir d’une approche de terrain, je chercherai à exposer les enjeux des appropriations, réappropriations, circulations du folklore dit “afro” au sein des diasporas afro-américaines. J’aborderai le domaine du patrimoine immatériel sous cet angle politique et artistique dans la longue durée des revendications artistique de la négritude puis du panafricanisme sur le continent sud Américain et plus spécifiquement au Brésil. Avec Dominique Malaquais (CNRS-IMAF) – Dans le cadre du Séminaire « les arts en Afrique et dans ses diasporas » – Lieu : salle des artistes 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens. annedoquet(at)yahoo.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2167

samedi 27 janvier de 10h30 à 13h30 : “Jean Rouch homme de télé » avec Béatrice de Pastre, directrice des collections des Archives françaises du CNC, avec les étudiants de la formation « Gestion de patrimoines audiovisuels » de l’INA – Dans le cadre du Cinéma documentaire, « l’homme dans l’objectif de la caméra » organisé par Jean Paul Colleyn directeur d’études de l’EHESS (IMAF) et Jean-Marie Schaeffer, directeur d’études de l’EHESS, directeur de recherche au CNRS (CRAL) – Le Comité du film ethnographique organise en partenariat avec la Direction de l’image et de l’audiovisuel de l’EHESS un séminaire mensuel, de janvier à juin, consacré au cinéma documentaire sur l’homme à travers son histoire et son actualité. Ce séminaire a pour ambition d’explorer le geste documentaire par la diversité des situations filmées, la multitude des possibles de la restitution, la pluralité des points de vue, le parcours des cinéastes. Le geste documentaire est aussi l’affirmation que le cinéaste est un passeur sensible qui interroge, qui met en circulation une pensée qui, parfois, rompt le silence et les interdits, et qui documente tout à la fois le monde, le cinéma, le cinéaste, et le spectateur devant un écran. « L’important est de fournir aux gens les éléments pour qu’ils puissent comprendre. C’est ainsi que Roberto Rossellini définissait sa démarche de réalisateur.- Lieu : Auditorium Jean Rouch, Musée de l’Homme, M° Trocadero – Rens. colleyn(at)ehess.fr, schaef(at)ehess.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2227

samedi 27 janvier à 20h : Atelier de musique de François Essindi est un artiste indépendant dont les activités sont supportées par notre association Akiba Les ateliers sont surtout basés sur les rythmes, ils permettent aussi la découverte d’instruments de musique, d’autres cultures. http://abakuya.net/ateliers-concerts-animations/ On peut donc y participer même avec ou sans instrument de musique, proprement dit… “Le corps humain lui-même n’est-il pas le premier instrument de musique…” Les liens : http://www.youtube.com/abakuyahttps://www.facebook.com/abakuya.tribalrock/infohttps://www.gigmit.com/akiba https://www.gigmit.com/abakuya – Convient aux enfants – Lieu : Restaurant Enfain J’M, Indo Mauricien Route de Montlhéry 11-13, Longpont-sur-Orge (91) – Rens. Réservation Ongung Ndong 06 95 67 28 15 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.abakuya.net http://www.association-akiba.fr

lundi 29 janvier de 14h à 17h : Conférence-débat « Asile et Excision : actualités sur le certificat médical » – Prg : à 14h : Ouverture : Esther Benbassa, Sénatrice de Paris Île de France avec Moïra Sauvage, Vice-Présidente d’Excision, parlons-en! – 14h15 : Introduction – Présentation du texte, problématique et enjeux avec Maître Judith Coranel-Kissous, avocate au barreau de Paris et Vice-Présidente d’Excision, parlons-en! – 14h35 : Analyse par l’OFPRA avec Sophie Pegliasco, cheffe de cabinet du Directeur Général de l’OFPRA – 15h15 : Le certificat médical délivré par les UMJ avec Dr Judith Trinquart, médecin-légiste à l’UMJ de Gonesse Île de France – 15h45 : Le certificat médical délivré par les centres de santé spécialistes de l’excision, Dr Ghada Hatem, gynécologue, médecin cheffe de la Maison des Femmes, hôpital de Saint-Denis, Île de France – 16h15 : Excision, des réalités contrastées, selon les pays. Point à date avec Isabelle Gillette-Faye, sociologue,directrice du GAMS et Présidente d’Excision, parlons-en! – Lieu : Palais du Luxembourg77 Boulevard Saint Jacques à Paris 14è. – Rens. Fédération GAMS 01 43 48 10 87 , 06 74 16 77 38 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.http://federationgams.org/ Inscription obligatoire : http://bit.ly/2A8frkA

du lundi 29 janvier au 2 février 2018 : Arthur et Ibrahim – Théâtre en famille, à partir de 9 ans, Texte, mise en scène : Amine Adjina, Collaboration artistique : Émilie Prévosteau – Lieu : Le Tarmac – La scène internationale francophone – 159 avenue Gambetta, Paris 20è, M° Saint-Fargeac – Rens. 01 40 31 20 96 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Réservation 01 43 64 80 80 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.letarmac.fr – Billetterie du mardi au vendredi, de 14h à 18h, et les soirs de spectacle, de 19h à 20h15.

mardi 30 janvier de 13h à 15h: Séminaire de formation à la recherche enAfrique (SéFRA) avec Gaetano Ciarcia, anthropologue (IMAF-CNRS)- Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail Paris 6è – Rens fabienne.samson(at)ird.fr, herve.pennec(at)gmail.com, elenavezz(at)gmail.comhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2173

jeudi 1er février de 18h30 à 23h : 15e Forum Economique International sur l’Afrique (FOREA) en marge du Forum du MOCI 2018 sur l’Afrique et diner d’Affaire Organisé par Fredy Dominique et Freddy Zanga – Tarif : pour les 2 évènement de 1 et 2 féfrier de 100€ à 1500€ pour un exposant – Lieu : 78, Avenue des Champs Elysées, Paris 8è – Rens. 06 66 20 94 63 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.cicpgroup.com/

vendredi 2 février de 8h30 à 18h30 : Le Forum Afrique du MOCI 2018 dans le prolongement du rapport CIAN sur le thème Enjeux climatiques : quelles opportunités d’affaires en Afrique ? – Organisé par le MOCI et le CIAN en partenariat avec la CCI Paris Ile-de-France – le Rapport CIAN est une publication de référence pour les acteurs investis en Afrique : 45 000 exemplaires annuels diffusés en français et en anglais, en France, en Afrique et en Europe. Le Forum Afrique rassemble 600 à 700 dirigeants, cadres d’entreprises présents ou souhaitant investir en Afrique. – Prg : 9h : Mots d’Accueil : Didier Kling, président CCIP IdF, Alexandre Vilgrain, président du CIAN, Vincent Lalu, président du MOCI – 9h15 : Le baromètre du climat des affaires du CIAN: tendance 2016/2017 avec Sandrine Sorieul, directrice générale du CIAN – 9h30 : Enjeux climatiques et tendances des investissements en Afrique : ce que disent les chiffres avec Thierry APOTEKER, Président et Fondateur du cabinet d’études économiques TAC – 9h50 : Table ronde 1 : Lutte contre le changement climatique : comment transformer une contrainte en opportunité pour se développer en Afrique ? Avec Pierre Jacquemot, président du GRET-Professionnels du développement solidaires, chercheur associé à l’IRIS et Didier Julienne, ancien cadre-dirigeant de sociétés minières, conférencier expert des marchés de matières premières minérales et métallurgiques – 10h40 : Table ronde 2 : Les secteurs porteurs de la transition énergétique : les atouts français pour relever les défis africains avec Gérard Wolf, Président des la Task Force du MEDEF sur la Ville durable, Fédérateur de Vivapolis international et Jean-Louis Bal, président du Syndicat des Energiehefs d’entreprises. – 11h45 : Table ronde 3 : Financements : comment bailleurs de fonds et investisseurs privés intègrent-ils la priorité « climat » ? – de 14h30 à 18h30 : Rencontres B2B : Rencontrez les participants de votre choix en rendez-vous B2B programmés à l’avance. d’une durée de 20 minutes, ils vous permettent d’échanger avec des professionnels du commerce international. – Tarif : pour les 2 évènement de 1 et 2 féfrier de 100€ à 1500€ pour un exposant – Lieu : CCI Paris Île-de-France, Salons Friedland, 27 av de Friedland, Paris 8è – Rens, Inscriptions: M Freddy D. ZANGA, Chambre Internationale pour le Conseil et la Promotion des entreprises 06 66 20 94 63 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.http://www.cicpgroup.com/

lundi 5 février et tous les 1er et 3e lundis du mois de 15h à 18h : Séminaire « Les Afriques dans la longue durée : acteurs, savoirs, pratiques » organisé par Elikia M’Bokolo, directeur d’études de l’EHESS (IMAF) et Catarina Madeira Santos, maîtresse de conférences de l’EHESS (IMAF). Cette année le séminaire reprendra le programme d’identification et d’analyse de « faits » – issus des initiatives internes à l’Afrique ou coloniales – qui ont fonctionné en tant que puissants accélérateurs de changement social dans les sociétés africaines, que ce soit au niveau régional, continental ou global. – Lieu : IMAF / Site Raspail, salle de réunion, 2e étage, 96 bd Raspail, Paris 6è – Rens; cmadeira(at)ehess.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2166

mardi 6 février de 18h30 à 20h30 : Le terrorisme islamiste au Sahel : « Le djihad au Sahel : local ou global ? » avec Marc-Antoine Pérouse de Montclos, Politiste, Directeur de recherche, IRD – et – « De la secte au Califat : analyse sémantique de l’évolution de Boko Haram ». Avec Elodie Apard, Historienne, Directrice de l’IFRA-Nigeria – Dans le cadre du cycle de conférences publiques « Afriques : sociétés en mouvement » – Lieu : EHESS Amphithéâtre François Furet, 105 boulevard Raspail, Paris 6è – Rens. http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2204

du mardi 6 au 16 février 2018 : Negotiation – Danse, Direction artistique : Olé Khamchanla : Chorégraphie, interprétation : Olé Khamchanla, Pichet Klunchun – Lieu : Le Tarmac – La scène internationale francophone – 159 avenue Gambetta, Paris 20è, M° Saint-Fargeac – Rens. 01 40 31 20 96 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – Réservation 01 43 64 80 80 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.letarmac.fr – Billetterie du mardi au vendredi, de 14h à 18h, et les soirs de spectacle, de 19h à 20h15.

vendredi 9 février de 11h à 13h : « Comment lier folklore, patrimoine immatériel et art contemporain à l’heure du panafricanisme ?  » avec Christine Douxami (UFC-IMAF) : A partir d’une approche de terrain, je chercherai à exposer les enjeux des appropriations, réappropriations, circulations du folklore dit “afro” au sein des diasporas afro-américaines. J’aborderai le domaine du patrimoine immatériel sous cet angle politique et artistique dans la longue durée des revendications artistique de la négritude puis du panafricanisme sur le continent sud Américain et plus spécifiquement au Brésil. – Dans le cadre du Séminaire « les arts en Afrique et dans ses diasporas » – Lieu : salle 4, 105 bd Raspail, Paris 6è – Rens. annedoquet(at)yahoo.fr http://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2167

du jeudi 15 à 9h au vendredi 16 février à 18h : formation Ritimo « jeunes et solidarité internationale – accompagner à la rencontre interculturelle – L’accompagnement de jeunes porteurs de projets à l’international comporte de multiples dimensions, complexes, dont celle de l’échange interculturel. La préparation de la rencontre avec l’autre, en amont, pendant et après, sont cruciales pour faciliter la réussite et l’aboutissement Comment se caractérise cette rencontre interculturelle? Comment l’accompagner? Quels outils et quelle(s) utilisation (s) en faire? Comment l’inscrire dans une démarche d’Education à la citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI)? Cette formation s’adresse aux personnes accompagnant des jeunes dans des projets de solidarité internationale (animateur-trices d’associations, de MJC, de collectivités locales, enseignant-es). – Tarifs : 500€ bénéficiaires de la formation professionnelle; 60€ structures hors membres et relais Ritimo, et particuliers hors formation professionnelle, 40€ bénévoles des membres et relais Ritimo – Lieu : à Paris – Rens. Et Inscription 01.44.64.74.14 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.ritimo.org

Actions situées dans les Yvelines (78)

jeudi 11 janvier de 18h à 19h et tous les 2 ème jeudi du mois : Cercle de silence à Versailles : Que votre participation soit d’une minute, d’une dizaine de minutes ou d’une heure complète, elle marque votre soutien. Vous pouvez aussi y venir en groupe. Organisé par RESF : RESF78 est un collectif d’associations et de militants des Yvelines (78) qui apportent un soutien actif aux élèves sans papiers et à leurs familles – Lieu : Place du marché aux fleurs, angle Avenue de Saint-Cloud – avenue de l’Europe, marché aux fleurs à Versailles (78), RER-C Versailles – Rens : 01 34 92 50 94 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.https://sites.google.com/site/cercledesilenceversailles/

samedi 27 janvier à 11h et tous les quatrièmes samedis du mois : Cercle de Silence de Mantes – Le Cercle de Silence est une action non violente qui rassemble régulièrement, dans un espace public, des hommes et des femmes de divers horizons et de toutes convictions philosophiques, politiques et religieuses. Il s’agit d’alerter tous les citoyens sur le sort réservé aux personnes étrangères venues en France pour mieux vivre ou sauver leur vie. Avec ou sans papier, l’étranger est une personne. La dignité de chaque personne ne se discute pas, elle se respecte. Notre silence le crie. – avec citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : LDH, Pastorale des Migrants, Réseau Chrétiens Immigrés, RESF, Équipe paroissiale d’accueil des migrants, ACO, Secours Catholique, ASTI, PS, PCF, CCFD, DECIL (démocratie et citoyenneté locales) – Lieu : Mantes-la-Jolie, Place Saint-Maclou à Mantes-la-Jolie (78)

Actions situées en Essonne (91)

vendredi 5 janvier de 18h à 19h et tous les 1er vendredi du mois. Cercle de silence à Brétigny : Avec ou sans papiers, l’étranger est un être humain. Par notre rassemblement en cercle et en silence, nous entendons attirer publiquement l’attention sur le sort réservé aux migrants, aux étrangers et aux demandeurs d’asile. Nous affirmons que chaque personne est digne de respect et que les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les êtres humains dans leur humanité. Le cercle de silence de Brétigny est composé de citoyen(ne)s dont certain(e)s sont membres de : Alphabeta, ATD Quart Monde Essonne, CCFD-Terre Solidaire, Comité Chrétien en Solidarité avec les Chômeurs et les Précaires, Communauté Catholique de Brétigny/Le Plessis-Paté, Eglise Réformée de la Vallée de l’Orge, Ligue des Droits de l’Homme, Observatoire du CRA de Palaiseau, Parti de Gauche, Réseau Education Sans Frontières 91, Réseau franciscain Gubbio, Restos du Cœur, Solidarités Nouvelles pour le Logement. – Lieu : Place de la Gare à Brétigny-sur-Orge, RER-C Brétigny-sur-Orge (91) – Rens. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.http://cerclesdesilence.info

Actions situées dans les Hauts de Seine (92)

samedi 6 janvier à partir de 14h à la nuit et dimanche 7 janvier de 9h à 13h : Moussem- festival de l’Immigration et de la Tricontinentale – Programme du samedi : La mémoire au service des luttes. – 15h : Ateliers d’intelligence collective aux services de nos combats. . Agora 1 : Mémoire et luttes des hommes et des femmes de l’immigration. – Agora 2 : La lutte des héritiers de l’immigration et la Tricontinentale. – Agora 3 : Histoire de la Tricontinentale et de l’Altermondialisme. – 19h30 : Repas (Salle des fêtes) – 21h : Grande soirée festive : Notre culture d’ici et d’ailleurs. — dimanche : Restitution des ateliers – 10h : Les témoins de nos luttes : Interventions de personnes symboles de la Tricontinentale et des luttes des Migrants. – 11h30 : Lecture de la sentence du tribunal des peuples. – 12h30 : Lecture de l’appel issu du Festival – Moussem. – Lieu : Salle des fêtes de Gennevilliers, 177 av Gabriel Péri, Gennevilliers (92) – Rens. Nacer El idrissi 06 77 47 21 58 national@atmf.org

dimanche 7 janvier et tous les dimanches à partir de 9h : présence d’un traiteur marocain au marché Charras de Courbevoie : le sourire du Maroc au sein du marché Charras, on peut trouver une salade de carotte parfumé au cumin; un tagine de poulet citron avec ses olives ; tout pour vous faire voyager au pays des épices et de la bonne cuisine marocaine. Un petit espace à la décoration marocaine y est amémagé pour une dégustation ou un thé à la menthe – Lieu : Marché de Courbevoie Charras – Rens. Kaoutar Rau : 06 81 28 16 41 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

samedi 13 janvier de 11h à 12h et tous les second samedi du mois : Cercle de silence d’Antony, une manifestation silencieuse pour protester contre les conditions de vie indignes auxquelles sont condamnés les migrants, du fait de politiques tant nationales qu’européennes, quand il ne s’agit de mise en danger des personnes. Le collectif Migrants, Changeons notre Regard ! a été constitué à l’initiative de : Attac, La Cimade, CCFD-Terre solidaire, Ligue des Droits de l’homme – Antony, RESF, La Vie Nouvelle, l’Observatoire citoyen du centre de rétention administrative de Palaiseau, Les Amis de l’avenir, Femmes-Egalité – Lieu : – Place René Cassin, dalle du RER B Antony (92) – Rens. Éric Colas Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. attac.cables92@gmail.com

jeudi 18 janvier de 12h15 à 13h15 et tous les 3ème jeudi de chaque mois : Invitation à participer au Cercle de Silence de la Défense : Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), de l’Arche de Lanza del Vasto, et- Par notre participation au Cercle de Silence, nous voulons attirer l’attention sur les traitements inhumains réservés aux migrants du seul fait qu’ils n’ont pas de papiers en règle.Nous refusons toute chasse aux étrangers qui inflige aussi des traumatismes profonds à ceux qui en sont les témoins, à la société toute entière, aux enfants particulièrement. Les atteintes à la dignité de quelques-uns blessent tous les hommes dans leur humanité. Nous voulons que la France redevienne un pays d’accueil, sans cesse enrichi et transformé par des êtres humains venus dmonde entier. Le Cercle de Silence est un rassemblement de citoyens et de membres de Notre Dame de Pentecôte, du Secours Catholique du 92, d’ATD-Quart-Monde, du CCFD-Terre Solidaire du 92, du Réseau Éducation Sans Frontières (RESF 92), d’ATTAC92, de l’’Arche de Lanza del Vast etc… – Lieu : Parvis de la Défense (92) Entre le CNIT et les Quatre Temps, RER SNCF ou tram arrêt Grande Arche – Rens. Christian Wendling 06 44 23 84 88 christian.wendling@wanadoo.frromain.treppoz@laposte.net

vendredi 19 janvier à 20h30 : Concert « Alsarah & The Nubatones » Baptisée « The star of nubian pop » par le prestigieux Guardian Magazine, la chanteuse soudanaise désormais basée à Brooklyn après un passage au Yémen et au Caire, distille avec grâce des mélodies atemporelles sur fond de groove, à la croisée d’influences orientales et nord-africaines, et questionne les liens avec l’Egypte. En s’inspirant à la fois de l’âge d’or de la pop des années 70 au Soudan et de l’effervescence New-Yorkaise, Alsarah and The Nubatones construisent un répertoire où un oud survolté aux mélodies électrisées s’entrelace avec des lignes de basse jazz-soul raffinées, et où des percussions incisives aux syncopes modernes donnent un souffle nouveau à des rythmes millénaires. L’influence majeure d’artistes aussi différents que la légende du taarab de Zanzibar la charismatique Bi Ki Dude, ou que l’iconoclaste Grace Jones, donne aux voix d’Alsarah et de sa sœur Nahid qui l’accompagne aux chœurs une richesse vocale incroyable, et permet de grands écarts esthétiques tout en conservant une profonde cohérence – 6.99€ < 10.99€ – Lieu : Le Tamanoire, 27 avenue Lucette Mazalaigue à Gennevilliers (92) – Rens : 01 47 98 03 63 contact@letamanoir.com

samedi 20 janvier à 18h30 : Repas de vœux de l’Association FRANCE-TOGO, un endroit de convivialité et de retrouvailles pour les togolais amis de la France et les français amis du Togo – PAF 45€ – Lieu : Centre de Loisirs Abbey Derry, 16, rue de l’Abbey Derry, Issy-les-Moulineaux (92), M° Mairie d’Issy (ligne 12) – Inscription obligatoire : Nom, prénom, couriel, tél, adresse, chèque à l’Ordre de France-Togo à envoyer à Etienne Ihler, 11 rue Visconti, 75006 PARIS Avant le 10 janvier 2018 – Rens. « France Togo » francetogocontact@gmail.com

mercredi 31 janvier prochaine collecte de livre pour l’Afrique sur Antony : En cette fin d’année 2017, voici un petit bilan des activités du Français en Partage sur Antony : La collecte des livres qui a lieu chaque dernier mercredi du mois, apporte à l’association à peu près 10 000 livres sur l’année. Les livres sont triés, classés sur place par une petite dizaine de bénévoles et destinés à partir pour les différentes destinations du sud. Les livres anciens qui ne peuvent pas ̂être envoyés en Afrique mais qui présentent un intérêt pour les collectionneurs sont mis en vente sur les sites de petites annonces. (301€ Cette année) Trois bourses aux livres gratuits ont été organisées cette année, et ont rapporté à l’association 355€ pour environ 400 livres remis en circulation. Certains livres sont donnés aux associations locales. Ainsi 1 m3 de livres (à peu près 600 livres jeunesse, scolaire et roman classiques) ont été donnés à Association Vazimba , pour la création d’une bibliothèque d’une école de Père Trinitaire à Antsirabe dans le centre de Madagascar, des livres des dvd et un lecteur dvd au CHUM d’Antony, des livres à l’association resolux pour des jeunes déficiences mentaux.. Où partent vos livres ? Pour les foires de 2018 sont déjà partis : – Pour la 11e Foire Ouagadougou à la Maison du Peuple du fin janvier 2018 début février 2018, 21 palettes dans un conteneur pour Ouagadougou sont partis le 1 er décembre. 20.000 livres dont plus de 50% universitaires qui couvrent l’ensemble des enseignements. La distribution commencera fin janvier 2018 lors de notre 11e foire. Environ 10.000 visiteurs sont attendus – Plus de 200.000 livres ont été distribués depuis mars 2008 vers associations, établissements, enseignants, étudiants, parents. – 2 palettes soit 2000 livres pour Timzit (100 km au sud d’Agadir) fin janvier 2018 – Rens : Sylvie blanzin 06 11 27 43 23 sylblanz@yahoo.fr

Actions situées en Seine St Denis (93)

lundi 8 janvier de 10h à 16h . La notion de personne en Afrique Noire : l’exemple de la Côte du Bénin avec Mme Ekoue Léocadie, psychologue clinicienne anthropologue et directrice d’Ahuefa. Dans le cadre du séminaire d’Ahuefa sur les représentations culturelles et les stéréotypes. Ce séminaire est ouvert à tous et gratuit, néanmoins l’inscription est nécessaire car les places sont limitées. Un repas est servi au sein même du lieu du séminaire pour une participation de 10 euros si vous le souhaitez. – Lieu : Institut Nénuphar, 72, Rue Victor Hugo, Pantin (93), M° Eglise de Pantin – Rens. 01.48.45.93.23, 01 57 14 92 30 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.ahuefa.org

vendredi 12 janvier de 18h à 20h30 : 3ème séance de formation sur le thème « La bonne stratégie pour son entreprise au Mali » – Dans le cadre du dispositif binational d’appui à la création d’entreprises, des modules de formation vous sont proposés par le SIAD, l’ADCYF et leurs partenaires. Afin de vous aider à élaborer une stratégie de développement, venez aborder les notions de marketing et de dimensionnement de projet. Les places pour ces modules gratuits sont limitées à 15 personnes. – Lieu : Salle bleue, Maison des associations, 35/37 avenue de la résistance, Montreuil (93), Ligne 9, M° Croix de Chavaux – Inscription, Rens. : Cybèle Leclerc 09 53 19 16 03 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.siad.asso.fr – Ou – Malaly Camara 07 53 57 10 86 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Actions situées dans le Val de Marne (94)

jusqu’au 25 mars 2018 : L’Afrique à l’honneur à Vitry-sur-Seine : Embarquez pour un voyage au cœur des écritures africaines ! Du Congo au Burkina Faso, rencontrez des figures étonnantes, de Amadou Hampâté Bâ aux extravagants « sapeurs » (Société des ambianceurs et des personnes élégantes). Théâtre contemporain, littérature ou grandes figures du continent africain, des spectacles et des rencontres au théâtre Jean-Vilar – Lieu : Théâtre Jean Vilar 1, place Jean-Vilar à Vitry-sur-Seine (94) – ou – bibliothèque Nelson Mandela 26/34 avenue Maximilien Robespierre à Vitry (94) – ou Centre social Balzac de Vitry, rue Olympe de Gouges à Vitry (94) – Rens. 01 55 53 10 60 http://www.theatrejeanvilar.com ou Zef – Relations presse : 01 43 73 08 88 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://www.zef-bureau.fr

jeudi 4 janvier de 18h30 à 22h30 : Conférence débat « Imbroglio politique en RD Congo » organisé par l’Association des travailleurs du Congo-Kinshasa en France (ATCK) Réflexions autour du 04 janvier 1959. Les Martyrs de l’indépendance du Congo avec Johnny Vika, Chargé des Relations Extérieures, Louis Okamba, membres du CA de l’ATCK et Nzunga M’babi, Journaliste – Lieu : Union locale de la CGT, 6, Place Gérard Philippe, à Ivry sur Seine (94), M° : Mairie d’Ivry, RER C Ivry – Rens Andy Mavambu Yakini, Président de l’ATCK 06 26 23 31 09 atckfrance@yahoo.fr ymavambu@orange.fr

mercredi 10 janvier 2018 et tous les 1er mercredi du mois de 9h30 à 12h30 : Deresse Aynatchew (Debre Berhan Univ., IEA Nantes) : The Ideology of Shebanization : Always a uniting political discourse of the Christian kingdom of Ethiopia (14th -18th). Discutante : A. Wion : Ce séminaire a pour objectif de présenter et discuter les recherches en cours sur l’Afrique ancienne, entendue dans un sens très large de la préhistoire jusqu’au pré-contemporain. Il s’agit non seulement d’établir une veille sur les tendances actuelles de la recherche mais aussi de tester et confronter hypothèses et méthodes pour voir comment les sciences humaines écrivent aujourd’hui le passé de l’Afrique. – dans le cadre du séminaire Monuments et documents de l’Afrique ancienne : recherches en cours en histoire, histoire de l’art et archéologie : Séminaire organisé par par Anaïs Wion (IMAF), Claire Bosc-Tiessé (INHA), Marie-Laure Derat (Orient & Méditerranée) – Lieu : IMAF / Site Ivry, Salle B, 27 rue Paul Bert, Ivry-sur-Seine (94) – Rens : Claire.bosc-tiesse(at)univ-paris1.fr ; derat(at)univ-paris1.fr ; anais.wion(at)univ-paris1.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2214

samedi 27 janvier en soirée: Spectacle de Contes « La calebasse brisée » de Caroline Castelli : Tout en haut de la montagne Pelé existe un arbre à calebasses magiques, lorsqu’une calebasse se brise, une histoire s’en échappe, Caroline les a conservé dans sa mémoire et les partage avec bonheur… Histoires des caraïbes remplies de la mémoire de l’Afrique comme celle de ZUBILA, Tit pocame, Compère Lapin , et BIg Sixteen au grand pied !!! accompagné aux percussions, guitare, flute et chant par BaronBlack et King Kalabash – lieu : Centre Jean Vilar à 52 rue Pierre Marie Derrien, Champigny sur marne (94) – Reservation 01 48 85 41 20 Rens. Caroline Castelli 06 81 83 90 55 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. http://carolinecastelli.monsite-orange.fr

mercredi 7 février et tous les 1er mercredi du mois de 9h30 à 12h30 : C. Robion-Brunner (TRACES, CNRS), Archéométallurgie du fer en Afrique : entre pérennité des savoir et diversité des pratiques : Ce séminaire a pour objectif de présenter et discuter les recherches en cours sur l’Afrique ancienne, entendue dans un sens très large de la préhistoire jusqu’au pré-contemporain. – dans le cadre du séminaire Monuments et documents de l’Afrique ancienne : recherches en cours en histoire, histoire de l’art et archéologie : Séminaire organisé par par Anaïs Wion (IMAF), Claire Bosc-Tiessé (INHA), Marie-Laure Derat (Orient & Méditerranée) – Lieu : IMAF / Site Ivry, Salle B, 27 rue Paul Bert, Ivry-sur-Seine (94) – Rens : Claire.bosc-tiesse(at)univ-paris1.fr ; derat(at)univ-paris1.fr ; anais.wion(at)univ-paris1.frhttp://imaf.cnrs.fr/spip.php?article2214

Actions situées dans le Val d’Oise (95)

vendredi 19 janvier de 18h à 19h et tous les 3 ème vendredi du mois : Cercle de silence de Cergy – Rassemblement silencieux autour d’une lampe tempête pour attirer l’attention de chaque passant sur les traitement indignes auxquels sont exposés les » sans papier » notamment en centre de rétention et sur la négation de leur dignité humaine. Ce rassemblement est ouvert à tous sans distinction aucune de religion d’opinion politique syndicale ou autre. Ce tte manifestation a pour but d’en appeler à la conscience de chacun et mettre l’accent sur la nécessité de changer les lois qui rendent possible de tel abus. – Le cercle de silence est composé de citoyen(nes) dont certain(e)s sont membreLa Cimade, RESF, La Fraternité franciscaine, l’ACAT, Amnesty International, CCFD, CFDT, CGT, Emmaüs 95, JRS, MIR, Mission ouvrière, MUP, Sud 95, ATD-Quart Monde, Secours Catholique, VEEA, Pastorale des Migrants, PS95, La Vie Nouvelle, Souffle et chemins, Europe Ecologie-Les Verts, Solidarité Migrants 95 – Lieu : place du général de Gaulle à Cerg, au-dessus de la gare RER de Cergy-Préfecture (95) – Rens . Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Petites annonces

Actualités Créples : Yékri … Yékra ! Comme ce cri poussé par les conteurs au début des contes créoles d’antan lontan pour solliciter l’attention de leurs auditoires, la newsletter Yékri veut attirer l’attention sur la culture créole, sur les talents ultramarins au sens large. Elle reprend l’objectif de la newsletter Elokans dont elle se veut l’héritière : « représenter une effervescence kréyol en diffusant des informations socio-culturelles liées à l’Outre mer, particulièrement de la Caraïbe et de l’Océan indien. ». Elle en reprend également les principes : Pour recevoir Yékri : transmettez-moi votre demande d’inscription par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Je vous inscrirai alors aussitôt. Yékri, c’est aussi un groupe que je vous invite à rejoindre pour communiquer et partager vos actualités créoles. Bernos Michaële Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.https://www.facebook.com/groups/465709367105316/

Le Grdr, dans le cadre de son programme de promotion socioprofessionnelle des migrants recrute un(e) stagiaire pour une période de 6 mois de février à juillet 2018. Les candidatures sont a envoyer au plus tard le 26 janvier 2018, la prise de poste est prévue pour le 29 janvier. Compétences demandées : – Bonne connaissance du champ de l’entreprenariat en Ile-de-France (dispositifs d’accompagnements, financeurs, etc.) ; Animation et ingénierie de formation professionnelle ; Stratégie et marketing pour les TPE ; Aptitude à travailler sur le terrain en lien direct avec les bénéficiaires (animation territoriale) ; Intérêt pour les domaines des migrations, de l’insertion et de la citoyenneté ; Travail en équipe : aptitude à interagir et capacité d’initiatives ; Bon relationnel dans un contexte interculturel ; Bonnes capacités rédactionnelles. Expériences (emplois, stages, engagements associatifs) dans le champ de l’insertion et du travail social, du développement social urbain, et / ou celui l’entreprenariat constitue une plus-value pour le poste. — Conditions du poste : Type de contrat : Contrat de stagiaire de 6 mois : 35h / Semaine; Indemnités légales; 50 % Abonnement Navigo / Tickets restaurants – Candidatures (CV et Lettre de motivation) à envoyer à : Jonathan STEBIG – Chargé de mission Insertion professionnelle : jonathan.stebig@grdr.org ; Rafaël RICARDOU – Coordinateur Antenne Ile-de-France : rafael.ricardou@grdr.org 01 48 57 57 74 Ou par courrier : Grdr – Migration, citoyenneté, développement, 66/72, rue Marceau, 93100 Montreuil

Résonances Nord-Sud est un dispositif de formation et d’accompagnement qui soutient les porteurs de projet des diasporas africaines à concrétiser leurs ambitions entrepreneuriales autour des thématiques liées à l’Economie Sociale et Solidaire afin de créer un fort impact social entre l’Afrique et l’Ile-de-France. Créé en 2015, Résonances Nord-Sud a accueilli plus de 300 porteurs de projets à travers différentes actions et a accompagné 52 projets d’entreprises (5 promotions). Tous les ans, le dispositif accueille deux promotions qui regroupent une dizaine de projets à fort impact social. L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 25 février 2018. Les candidatures peuvent dès à présent être déposées via un formulaire en ligne. Rens. Sacha Bensaïd 09 53 19 16 03 communication@resonances-ns.org Facebook ou Twitter resonances-nordsud.org

Offre de d’emploi pour un poste à temps plein en CDI d’intervenant socio-éducatif et juridique en Seine et Marne. Si vous êtes intéressé, veuillez envoyer rapidement CV et lettre de motivation à l’attention de Magali AGUACIL, chef de service, à l’adresse mail suivante : aguacilmagali@espoir-cfdj.fr – Public accompagné : Mineurs Non Accompagnés (mineurs isolés étrangers) : Champs d’intervention : Accueil, évaluation de la minorité et de l’isolement de jeunes se déclarant mineurs non accompagnés et orientation. Service œuvrant dans le champ de la protection de l’enfance et de la lutte contre les exclusions, exclusivement auprès de Mineurs Non Accompagnés (jeunes migrants). Description du poste : Au sein du service « Jeunes Errants » ESPOIR-CFDJ, vous mettrez en œuvre les moyens nécessaires à l’action éducative dans le cadre du projet associatif et sous le contrôle du chef de service. Détail de l’offre : Lieu de travail : 77 ESBLY, Type de contrat : CDI à compter de janvier 2018, Expérience : souhaitée auprès d’enfants et adolescents ou de migrants. Avoir déjà travaillé auprès de migrants et avoir déjà mis en œuvre des demandes de régularisation., Formation requise : diplôme de niveau Bac +3 ou plus de travailleur social ou juriste, Langue(s) : anglais et autres langues seraient un plus, Permis : B et Véhicule léger Exigé, Connaissances bureautiques : Tableur , Traitement de texte : Salaire indicatif : Suivant CCN 66 Durée hebdomadaire de travail : 35h – Compétences et qualités requises : Connaissances dans le domaine du droit des étrangers et de la protection de l’enfance; Capacités d’analyse et d’élaboration de préconisations; Capacités d’adaptation, sens de l’écoute, aptitude à prendre du recul.

L’Annuaire des Initiatives de la Communauté Noire Francophone vous invite à visiter http://www.aicnf.fr pour y trouver sans chercher des Associations, Entreprises, EURL, Autoentrepreneurs en lien avec le monde Noir, Afro, Caribéen… En attendant vous pouvez déjà inscrire votre initiative, celles de vos proches et vous inscrire à la newsletter pour être informé en premier. Pas besoin de montrer patte noire ! Tout le monde peut contribuer ! Ce n’est pas de « l’entre nous juste pour nous… » C’est du partage de toutes et tous pour toutes et tous ! @ très bientôt sur http://www.aicnf.fr

Sauf indication contraire l’entrée aux manifestations est libre.

J-P Vanhove

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir