L’opposition mégote sur l’article machin du code électoral, « l’Empereur des mines » fignole son trône de minerais incassable..

Actualités de Guinée Conakry, 07/03/17. Nouvelle République de Guine, www.nrgui.com.  L'émirati Guinea Alumina Corp mandate les barons du BTP français

Pour faire avancer la construction de sa mine de bauxite à Boké, GAC s'appuie sur le français Colas et ses associés, Leduc et NGE.

Quelques semaines à peine après avoir enregistré, fin 2016, deux filiales en Guinée - Colas Projects International et Colas Rail, le groupe français de travaux publics Colas vient de démarrer un projet pour l'émirati Guinea Alumina Corp (GAC).

Ainsi, Colas, dont le contrat pour la filiale d'Emirates Global Aluminium (EGA) est supervisé par l'ingénieur français Christian Bardin, a pour mission d'effectuer des travaux de terrassement et de génie civil pour appuyer la construction de la mine de bauxite de GAC à Boké. L'américain Fluor a quant à lui remporté début février les contrats de construction de la mine de GAC.

Colas participe également à l'extension du chemin de fer de l'Agence nationale d'aménagement des infrastructures minières (Anaim), qui permettra d'évacuer chaque année les 12 millions t prévues de minerais vers le port de Kamsar (AMI nº375). Extrayant la bauxite depuis octobre, GAC utilise jusqu'à présent des camions pour son transport (AMI nº378).

Pour le renforcement de la capacité du terminal minéralier du port de Kamsar, Colas sous-traite en partie aux groupes français de BTP Leduc et NGE, qui avaient déjà travaillé en Guinée pour la raffinerie d'alumine de Global Alumina Corp et BHP Billiton, et dont les opérations locales sont dirigées par Jean Roubion.

La Lettre du Continent.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir