Julien Balkany vise les diamants de Soromaya Kerouané

Fin mars, la société Pan-African Diamonds Guinée (PADG) a déposé une demande de permis pour le périmètre de Soromaya Kerouané, à l'est de Kissidougou. Enregistré mi-mars en Guinée, PADG est la filiale locale de Pan-African Diamonds (PAD), société fondée à Londres en février par l'homme d'affaires français Julien Balkany et le financier britannique James Ward (AMI nº389). Ciblant la riche zone diamantifère de Kissidougou, les deux hommes s'intéressent également au Lesotho. S'étant aussi récemment implanté en Guinée (AMI nº389), Endeavour Mining, dirigé par le français Sébastien de Montessus, a candidaté fin mars pour quatre permis de recherche aurifère dans la zone de Siguiri.

La Lettre du Continent

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir