Affaire captures sur WhatsApp : le ministre conseiller Damantang porte plainte contre X à la police judiciaire

C’est une affaire qui fait grand bruit sur la Toile en Guinée.

Depuis plusieurs jours, des captures d’écran de supposées conversations attribuées à plusieurs ministres parmi lesquels Damantang Albert Camara, circulent sur les réseaux sociaux.

Bien avant, des messages prêtés à l’ancien porte-parole du gouvernement et à un journaliste d’Espace Fm, ont aussi fait la une sur L'internet.

En vue de faire valoir ses droits et de faire cesser cette atteinte à son honneur, le ministre conseiller à la présidence, a déposé une plainte contre X à la direction nationale de la police judiciaire.

Joint ce samedi, Damantang Albert Camara, a confirmé l’information.

Selon le ministre Camara, il s’est vu usurper son identité par des tiers en faisant usage d’une ou de plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération.

A la direction nationale de la police judiciaire, une enquête préliminaire a déjà été ouverte contre X, a-t-on appris ce samedi.

Mohamed Bangoura