Hinda Déby Itno face à la fronde familiale

Très discrète ces derniers mois, la première dame du Tchad, Hinda Déby Itno, qui vient d'acquérir la nationalité française, a lancé le 11 janvier à N'Djamena sa propre fondation, Grand cœur, au moment où les caisses de l'Etat restent vides (LC N°741). Son implication dans les œuvres philanthropiques lui sert de vitrine, tant elle est de plus en plus controversée au sein du clan familial (voir notre Insiders ICI). L'arrestation, en novembre 2016, du trésorier-payeur général, Mahamat Zene Hissein Bourma, dont elle est très proche, l'a fragilisée. Hinda Déby fait face à la défiance des enfants du chef de l'Etat, Idriss Déby, à savoir le général Mahamat Idriss Déby, chef du groupement n°1 de la DGSSIE, Zakaria Idriss Déby, ex-directeur adjoint du cabinet civil de son père, et Amira Idriss Déby, actuelle détentrice de ce poste.

La Lettre du Continent

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir