Le Bureau Exécutif de l’UPLG donne sa première conférence de presse

A choisir un gouvernement sans presse et une presse sans gouvernement..

Aussitôt élu, le Bureau Exécutif de l’Union de la Presse Libre de Guinée (UPLG) a tenu à donner sa première conférence de presse le samedi 21 avril 2012 à la Maison de la Presse sise à Coléah, dans la Commune de Matam.

Se fondant sur ses objectifs dont l’essentiel est de « rassembler dans un esprit confraternel, les journalistes professionnels des différents moyens d’informations », l’UPLG a dévoilé dans une salle archicomble ses ambitions.

Avec un président, 3 vices présidents et 21 autres membres soit un total de 25 membres, l’UPLG, par la voix de son Président, M. Alpha Souleymane Bah « Bah Fisher » a ainsi procédé à son baptême de feu.

Par des questions- réponses entre confrères, la conférence a revêtu un véritable caractère confraternel, permettant au Président d’insister sur l’importance de la liberté de la presse.

A cet effet, il a rappelé la célèbre phrase de Thomas Jefferson, l’un des fondateurs des Etats Unis d’Amérique qui disait :

 «A choisir un gouvernement sans presse et une presse sans gouvernement », il choisirait  sans doute, la deuxième équation, pour dire combien de fois le métier de journaliste est grand et noble.

A l’ensemble de ses confrères, le président de l’Union a conclu en disant, qu’on ne crée pas une structure pour seulement attendre de l’aide des autres ou pour manger sur le dos des autres qui vous font confiance.

Il s’agit donc de mettre fin à toutes sortes  de carences qui ternissent l’image du métier de journaliste.

A l’issue de cette conférence de presse, le Bureau Exécutif a procédé à l’inauguration le même jour dans l’après-midi, le Café de la presse situé au centre ville à Kaloum,  au quartier Almamya où le Président de l’Union a annoncé la gratuité de la connexion à l’internet et de l’impression des cansons et divers pour la presse.

Oumar M’BÖh

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir