Accueil massif du président Alpha Condé ?

Les plantons, les secrétaires, les chefs de division, les directeurs centraux, bref... ! Tous les travailleurs que compte l’Etat guinéen sont appelés à aller accueillir le Président de la République à l’aéroport Conakry-Gbessia et à la Place des Martyrs à Kaloum, le jeudi 31 octobre 2019. Les fonctionnaires de l’Etat sont ainsi réquisitionnés pour réserver un accueil grandiose au président Alpha Condé à son retour de la Russie. Depuis donc une semaine, les activités sont paralysées dans les ministères et autres services publics pour les préparatifs de cette réception.

A preuve, la direction nationale de la Marine marchande a écrit par une lettre officielle en date du 28 octobre à la directrice du Port Autonome de Conakry pour mettre tout son personnel au service de cette mobilisation. Lisez la lettre ci-contre

En réponse aux deux sorties du Front National pour la Défense de la Constitution, les militants du RPG Arc-en-ciel et les guinéens acquis pour la tenue du référendum pouvant aboutir à une nouvelle constitution, ont décidé de sortir le jeudi pour se faire entendre. Ils veulent prouver à la face du monde que le peuple de Guinée est d’accord pour l’organisation du référendum pour une nouvelle constitution permettant au Chef de l’Etat de briguer un troisième mandat. En faisant cette démonstration de force le jeudi prochain, le pouvoir pense ainsi tâter le pouls du peuple. Et dire que depuis toujours le président Alpha Condé ne cesse de répéter à qui veut l’entendre que « tout dépend du peuple de Guinée ». La décision du peuple tant attendue, tombera-t-elle ce jeudi ?

Pour l’heure, tout est au ralenti au niveau de l’administration publique. Pis, la journée du jeudi 31 octobre est en quelque sorte décrétée comme chômée-payée. Tous les fonctionnaires devant abandonner les bureaux pour aller applaudir le passage du cortège présidentiel et écouter sans doute les discours « sucrés » orientés sur le maintien du président Alpha Condé au pouvoir. Le pays va s’arrêter ce jeudi puisque les services pourvoyeurs d’argent seront paralysés. Le port autonome, l’aéroport, les industries, les transports, les usines, les commerces seront fermés. Quels gâchis !

guineenews

0
0
0
s2sdefault