Route Coyah-Kindia : ‘’3ème mandat amoulanfé », scandent des conducteurs de taxis-motos

Actualités de Guinée Conakry. Nouvelle République de Guinée, www.nrgui.com Alors que plusieurs centaines de voitures voire un millier, sont toujours bloquées dans les embouteillages sur la route qui relie Coyah au pont Kaka, le calvaire des usagers qui pratiquent en ce moment ce tronçon, est loin de prendre fin.

Une situation qui provoque l’ire de certains conducteurs notamment des motocyclistes.

Remontés contre ce qu’ils qualifient de ‘’visage sombre’’ de la gouvernance actuelle, ils ont exprimé leur ras-le-bol sur leurs motos en scandant  "amoulanfé...3ème mandat moulanfé !"  

Certains ont très vite été rappelés à l’ordre par des agents déployés. Ils finiront prendre la tangente avec leurs motos.

Les conducteurs de taxis eux, dénoncent la lenteur des travaux.

« Depuis 7h30 je suis arrivé près de l’usine de Coyahyé. Mais me voilà toujours à des kilomètres du pont Kaka à 15h30 », s’est plaint un chauffeur de taxi.

Même si la chaussée a été dégagée, il faut indiquer que les véhicules ici circulent à tour de passage.

Les agents, policiers et gendarmes se battent comme ils le peuvent avec les moyens du bord.

« Ils ne travaillent pas mon ami, ils font du bricolage, c’est tout », a martelé un usager, visiblement agacé et lassé par l’enfer de la route nationale Coyah-Kindia.

Mohamed Bangoura

www.mosaique.com

0
0
0
s2sdefault