Les magistrats n’écartent pas l’option de lever l’immunité parlementaire du député Damaro Camara



Actualités de Guinée Conakry. Nouvelle République de Guinée, www.nrgui.com Les magistrats guinéens ne sont pas contents. Ils se sont mis debout contre le patron de la majorité parlementaire, Amadou Damaro Camara, qu’ils accusent d’avoir tenu des propos séditieux qui incitent à la révolte et portent atteinte à l’honneur et à la dignité des magistrats.

En conférence de presse vendredi au ministère de la Justice, Mohamed Aly Thiam, président de l’association des magistrats, a déclaré que le député Damaro Camara est bien placé pour savoir que contre un magistrat indélicat, ‘’il y a un organe de sanctions et des procédures’’.

Il estime que ‘’les propos de Damaro Camara sont séditieux. Ils incitent les citoyens à se révolter contre les magistrats. Ils portent atteinte à l’honneur et à la dignité des magistrats et de la magistrature’’.

S’il a des reproches à faire à un membre de la magistrature, dit-il, ‘’il n’a pas besoin d’aller à la radio pour jeter l’anathème sur l’ensemble de la justice. Il y a des magistrats, c’est vrai, qui commettent des manquements à la loi. Mais il [Damaro Camara] sait qu’il y a eu des décisions qui ont été prises contre des magistrats’’.

Il reproche au patron du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel de ‘’laisser la loi de côté pour se livrer à une propagande alors qu’il aurait pu faire contre les magistrats indélicats engager les procédures prévues par la loi pour mettre fin à des manquements’’.

‘’S’il choisit d’aller dans les médias pour dire qu’un certain magistrat aurait touché une somme, il ouvre une boite de pandore. Ce magistrat en particulier et l’association des magistrats ont parfaitement le droit d’attaquer M. Damaro Camara pour diffamation, injures’’, assure M. Thiam.

‘’Nous allons statuer sur les déclarations faites par le député Damaro Camara afin de voir quelles mesures prendre, à commencer pae la  allons engager des à commencer par demander la levée de son immunité parlementaire’’, précise le patron de l’association des magistrats de Guinée.

 Ousmanediop, relu par SNB pour www.nrgui.com

0
0
0
s2sdefault