Madame Doussou Condé (ex ?) éminente cadre RPG fait des révélations explosives tous azimuts sur des cadres..

Mme Sano Doussou Condé est une militante du RPG, qui a pris ses distances avec le pouvoir d’Alpha Condé. A partir des USA où elle vit, cette dame réputée pour son courage et sa pugnacité ne rate aucune occasion pour dénoncer les turpitudes de nos gouvernants. Dans cet entretien accordé à la radio Lynx fm, elle pointe du doigt des cadres dont Malick Sankhon, Oyé Guilavogui, ainsi que le président Condé, qui auraient selon elle amassé des fortunes pour s’octroyer un important à l’étranger.

On a vu Cellou en France qui a demandé à la France d’éclaircir sa position par rapport à ce troisième mandat, qu’est-ce que vous en pensez?

Je le félicite parce qu’il est allé le dire où ça devrait se dire. Vous savez ce problème de troisième mandat, je vous ai toujours dit que je n’en parle pas parce que en fait, c’est des chaussures qui parlent et moi, je voudrais que le propriétaire se prononce en la personne de M. Condé, la suite vous le verrez parce qu’avec tout ce qui se passe dans ce pays, si M. Condé qui se réclame démocrate, qui se réclame président de l’UA, qui se réclame panafricain ayant un passeport Français dans la poche, il est tout sauf un panafricain, il est à la solde des multinationales, c’est moi qui le dit. Il défend plutôt les intérêts des multinationales dans ce pays, des gens comme Bolloré, Bernard Kouchner, Guillaume Sorro. Il s’enfiche de la Guinée, ce qui explique ces déplacements, en deux semaines, il a fait presque sept voyages, d’où vient cet argent ? Est-ce que vous voulez vraiment qu’on parle réellement de ce pays ou bien des faits divers ?

Je vais vous dire M. Condé est le chef d’orchestre de toutes les pagailles dans ce pays. Il n’y a pas longtemps nous avons eu des informations, il est allé acheter un champ de blé en France. Je vais vous donner l’adresse du champ de blé : c’est 95 Champaign sur Oise, rue pierre cassée, il y a un panneau qui indique son nom pour dire que ça lui appartient.

Alors qu’il y a une grande pleine à Diallakoro, à Sansando où on peut cultiver le riz...

Non ! Ce champ de blé sera construit en château, c’est le gaspillage de l’argent, c’est-à-dire imposer la misère au peuple de Guinée qui lui a donné cette chose d’être un nouveau riche aujourd’hui. L’ambassadeur de Guinée à Dubaï est aujourd’hui l’argentier de M. Condé. Selon les différents comptes dont nous avons les adresses ici, il est à près de deux milliards de dollars us, un richissime en 7 ans. Cela n’a rien avoir avec ses domaines au Gabon, au Burkina, au Mali pour ne citer que ceux-là.

Est-ce que vous avez ces numéros de comptes à Dubaï ?

Mon frère allons pas à pas, je vous donne des informations, je vis à New York. Ce que je viens de citer, si j’ai le numéro de ces comptes bancaires là. Mais en attendant qu’est-ce que vous qui êtes sur place vous dites sur ces distributions des voitures, sorties d’usine, de l’argent distribué aux gens comme ça, d’où vient cet argent ? Où M. Condé a enlevé cet argent, vous ne vous posez pas cette question ?

Il est le président de la République de Guinée, il a une caisse noire.

Donc l’argent de la Guinée c’est pour lui ?

Il est salarié aussi...

Mais n’encouragez pas ça mon frère, vous êtes la référence de la jeunesse actuelle, cet argent ne l’appartient pas. Vous avez le cas des étudiants à cause d’une tablette qui coûte à peine 50 dollars us. Mais pourquoi il distribue ces véhicules-là ? Tous ces cadres-là, Malick Sanhkon, vient de payer une maison en France. Nous sommes en train de travailler sur notre cité, c’est-à-dire la Guinée pour les Guinéens et vous allez voir tous ces jeunes DAF-là qui ont leurs maisons aux États-Unis parce que l’emprisonnement de Mahmoud Thiam nous amène à exposer la Guinée au niveau des Occidentaux. Il y a combien de Mahmoud Thiam en Guinée ? Qui détournent, qui font ceux qu’ils veulent.

Quand le président Conté, paix à son âme mourrait, il avait 400 milliards de budget par an. M. Condé a multiplié ça par trois. Et qu’est-ce qu’il fait après avoir fini de distribuer n’importe quoi, il retourne le reste de l’argent au trésor une façon de prouver aux gens qu’il est sérieux. Mais où va l’argent de nos mines, où sont les 700 millions de Rio-Tinto pour ne citer que ceux-là ? Où sont les recettes du port ? De l’aéroport ?

Vous avez vu la dernière fois dans un bureau de la présidence, des liasses de dollars, c’est un Américain qui nous a montré ça sur Facebook. Soyons sérieux, si vous me donnez le temps pour parler, c’est au risque de ma vie mais moi je m’enfous, la Guinée est au-delà de M. Condé, j’ai tous mes enfants dans ce pays, ma fille a une bourse américaine à Londres. Mon combat aujourd’hui c’est pour les enfants, ces mères qui n’ont pas ces moyens-là, c’est pour la jeunesse et la jeunesse doit se lever pour libérer ce pays parce que ce pays est à terre, c’est ça la réalité, c’est du n’importe quoi. M. Condé n’est même pas à Conakry, à moins de deux semaines il a fait au moins 7 pays.

Qui gère ce pays, posez-vous cette question. Il revient, il ne rend compte à personne, ça veut dire quoi ? Il n’est pas roi.

Maintenant nous allons étaler ses biens, c’est-à-dire l’égoïsme accentué là, les gens qui ont des maisons ici au nom de leurs femmes, ce n’est pas au nom des ministres, mais au nom de leurs femmes, c’est vraiment honteux pour le pays, la misère est imposée en Guinée sinon les 12 millions d’habitants là peuvent vivre dignement.

Qui sont ces ministres qui ont des maisons au nom de leurs femmes aux Etats-Unis et ailleurs?

Je vous ai donné l’adresse de la maison de Malick Sankhon, les jours qui suivent je vous donne rendez-vous pour vous montrer exactement. Les Ohé Guilavogui, il faut voir son château ici à Washington, le petit Malick qui vient d’être nommé aux impôts, il a sa maison ici, payé au nom de sa femme, pour ne citer que ceux-là. Est-ce que ces gens-là sont mieux que nous? Vous pensez qu’ils sont mieux que vous ? Posez-vous cette question. Moi je pense que ce gaspillage économique détruit notre pays. Nous avec M. Condé avec les anciens là, à cause des trucs que nous nous faisons pire que ça aujourd’hui. Vous pensez que moi, si on me disait que M. Condé allait gérer ce pays-là comme ça, que j’allais me tuer pour lui ? Non ! Ceux qui sont morts, je les pleure.

Depuis qu’il est au pouvoir, un seul jour est-ce qu’il fait une minute de silence au nom de ceux qui sont morts à cause de lui? Il s’en fiche. En Guinée le problème c’est lui. Vous savez chaque ministre à son petit groupuscule sur Facebook pour vanter les mérites de tel, tel ministre. Des jeunes m’interpellent ici, ils me disent madame ce que vous dites est vrai. Mais ce que le président fait vous n’êtes pas au courant ? Je dis non je suis au courant, je l’ai connu hier, il y a pas 20 ans et je le revois aujourd’hui, je sais qu’il est le président de la république mais cet argent ne l’appartient pas. Il critiquait les anciens régimes pour ça surtout le régime de Lansana Conté. A suivre.

Une synthèse d’Alpha Amadou et Aissatou Diallo

source :www.guinee7.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir