Faya François Bourouno du PEDN : « La plus grande maladie qu'Alpha Condé évite, c'est de perdre une élection » (Yaya Diallo avec SN Bokoum

Actualité de Guinée Conakry, 22/04/2017. Nouvelle République de Guinée, www.nrgui.com. Le responsable de communication du Parti de l'Espoir et du développement National, Faya François Bourouno, a évoqué la question cruciale des élections locales au cours d'une interview qu'il nous a accordée ce samedi 22 avril, après l'assemblée générale de son Parti. 

« C'est une préoccupation réelle, ça donne la leçon que depuis l'avènement d'Alpha Condé au pouvoir, les élections ne sont organisées que lorsque les manifestations s'organisent ou lorsque la communauté internationale s'implique pour un dialogue politique. Je crois que c'est honteux pour un pays qui clame haut et fort son niveau de démocratie, jusqu’à maintenant, les élections ne sont pas organisées et pire, il n'y a même pas un chronogrammes qui annonce l'organisation de ces élections », déplore t-il. 

Les raisons de la non tenue de ces élections selon Faya François Bourouno, c'est qu'Alpha Condé sait pertinemment qu'en organisant les élections, il va les perdre. « La plus grande maladie qu'évite Alpha Condé, c'est de perdre une élection depuis qu'il a pris le pouvoir. Cela ne peut pas continuer dans un système que nous voulons Démocratique ».

Par la suite, le responsable de la communication du parti de Lansana Kouyaté, confie que le Président guinéen a fait venir du Burkina Faso, des cabinets qui ont fait des sondages dans tout le pays sur les élections et il sait que s’il les organise dans la situation actuelle, il n'aura que deux communes urbaine et au niveau des communes rurales, il n'aura pas plus de 10%. C'est pourquoi il est encore en train de traîner.

Yaya Diallo avec SN Bokoum pour www.nrgui.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir