GUINÉE : LE DEVOIR DE DÉMASQUER ALPHA CONDÉ (Tamboura BC)

Actualités de Guinée Conakry, 21/03/17. Nouvelle République de Guinée, www.nrgui.com. J'avais promis de mettre à nu le plan de Alpha condé en vue de la partition du pays et de diviser les Guinéens pour "somaliser " la Guinée. Je m'impose avant, le devoir de démasquer Alpha Condé et de le montrer tel qu'il est :un grand voleur

J'ai montré, dans une publication récente intitulée « ALPHA CONDÉ OU LA PRÉDATION À L'ÉCHELLE INDUSTRIELLE », l’énormité du vol et du pillage dont Alpha Condé et son clan  se sont rendus et se rendent coupables au détriment de la Guinée.

Tous les Guinéens qui savent sont tenus d'apporter les éléments pertinents susceptibles d’aider à constituer un dossier judiciaire fiable pour traduire Alpha Conde et ses complices majeurs devant la justice en vue de les faire rendre gorge.

Au-delà des crimes commis à l'encontre des manifestants assassinés sur instructions d’Alpha Condé et dont le nombre croit chaque jour, au-delà de son implication dans les « événements du 28 septembre 2009 », au-delà de son rôle prépondérant dans les tueries de Siguiri et de Kouroussa en 2010 suite au mensonge de « l'eau empoisonnée du palais du peuple », et au-delà des crimes à venir avant la fin de sa présidence, tous les Guinéens responsables de tout bord doivent, avec précision et persévérance, révéler à l'opinion publique nationale et internationale tous les faits de vols et de pillage d’Alpha Condé et de son clan .

Je dois rappeler que dans l'article intitulé « COMMENT ALPHA CONDÉ COMPTE SE MAINTENIR OU INSTALLER LE DÉSORDRE »j'avais tenté d'actualiser les chiffres du pillage des 6 dernières années de gouvernance d’Alpha Condé portant ceux-ci à 1,220 milliards us de$ soit une ponction annuelle de 203 millions us $ soit environ 2 mille milliards de francs Guinéens. À cette estimation de la cagnotte du plus grand voleur de l'histoire politique et économique de la Guinée, j'avais oublié d'ajouter les 25 millions us $ de la toute 1ère affaire Palladino qui a finalement coûté à la Guinée (remboursement du principal et des intérêts) 30 millions us$. Il faut se rappeler que c'est la 1ère affaire en 2011 par laquelle Alpha Condé donnait le bénéfice de la propriété des revenus miniers de la Guinée a la société Palladino qui faisait ainsi son entrée dans le capital de la société SOGUIPAMI (ci-devant société guinéenne de patrimoine minier) en même temps qu'elle faisait main basse sur les immenses ressources minières de la Guinée (voir la 1ère loi sur la gestion du patrimoine minier et le 1er décret de création de la SOGUIPAMI). Lorsque l'arnaque a été dévoilée et que le bruit mondial autour de la question s'est amplifié, Alpha Condé a été contraint de reculer et de rembourser les 25 millions us$ augmentés des intérêts soit 30 millions us $ . Ce contrat a été signé par Ahmed Kanté directeur général de la SOGUIPAMI.

À ce stade et sous réserve de nouvelles informations, la cagnotte se monte à 1, 250 milliards us $ .

Imaginons ce qui aurait pu être fait grâce à ces ressources volées . En sachant que chaque dollar correctement dépensé dans le pays peut avoir un effet de levier de mobilisation de 3 dollars us $ auprès de la communauté financière internationale, la Guinée aurait pu mobiliser environ 5 milliards us $ qui auraient permis de résoudre les contraintes en électricité de tout le pays, de l'approvisionnement correcte en eau de toutes les villes, la construction des principales routes et l'édification d'un système sanitaire de qualité .

Voilà quelques résultats qu'un pays, même pauvre, peut tirer de la bonne gouvernance et on voit que l'état de délabrement général du pays n'est pas une fatalité ni une malédiction. On comprend aussi pourquoi la communauté financière internationale, sachant ce qui est fait dans le domaine de la mauvaise gestion publique, n'apporte qu’un soutien symbolique au financement du développement de la Guinée.

 Comme on le voit, le temps est venu pour les Guinéens de prendre leurs destin en mains en mettant fin aux agissements néfastes d’Condé ou de se résigner en laissant une telle catastrophe en termes de gouvernance se perpétuer et de continuer de voir les Guinéens manquer de tout : routes , hôpitaux, électricité, Eau .

Il y a des gens qui pensent qu'il faut « respecter la légitimité électorale » et attendre que les prochaines échéances de 2020 nous débarrassent de ce gang. Je ne suis pas de cet avis, chaque jour qui passe aggrave le sort des Guinéens et remplit la besace du voleur et de son clan. Une insurrection citoyenne massive et populaire doit faire partir les voleurs. À défaut, les Guinéens ne s'en prendront qu'à eux-mêmes, personne ne les délivrera des tentacules de cette « pieuvre maléfique »

A bon entendeur, salut !


BC TAMBOURA 

Envoyé de mon iPad

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir